La lecture en Espagne : émergence discrète du numérique

Clément Solym - 17.07.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - lecture - Espagne - emergence


Une étude réalisée au mois de juin par le Centro de Investigaciones Sociológicas, auprès de 2482 personnes à travers l'Espagne montre combien le livre numérique est encore loin de rentrer dans les moeurs, puisque 81,8 % des personnes ne se sont jamais servis, que ce soit partiellement ou non, d'un lecteur de livres numériques. Une prudence peut-être à mettre en relation avec celle des éditeurs espagnols eux-mêmes.

Jamais entendu parler, mais une certaine curiosité

En fait, l'enquête montre que 51,7 % des Espagnols n'ont entendu parler de ces choses qu'au moment... où la question de l'étude leur fut posée. Petite consolation, 47,6 % savaient qu'il existait un nouveau support de lecture pour les livres numériques, à savoir le lecteur ebooks, et l'envie de les découvrir se fait sentir.

Des chiffres intéressants, surtout quand on demande quel serait l'avenir de la cohabitation entre papier et numérique : pour 44,5 % d'entre eux, la coexistence est possible, bien que le papier restera roi. En revanche, 17 % estiment que le livre classique a peu d'avenir d'ici à quelques années.

Toujours dans le domaine du livre numérique, une grande partie s'attend à se servir d'un lecteur ebook prochainement. Une information à mettre en parallèle avec le sondage que nous révélions, annonçant que 52 % des internautes espagnols achèteraient un lecteur.

Quelles habitudes culturelles ?

Menée dans le cadre d'une perspective autour des préférences culturelles des Espagnols, on apprend que pour 70,5 % la musique reste privilégiée, puis le cinéma qui atteint 59,9 % et enfin la lecture, à part presque égale, 59,2 %.

Le livre, encore parent pauvre

Les habitudes de lecture du pays ne sont cependant pas folichonnes, puisque 39,4 % des habitants ne lisent pas ou presque jamais, face à 26,1 % qui affirment lire tous ou presque tous les jours. Près de 40 % des sondés estiment que depuis 10 ans, le pays s'est mis à beaucoup plus lire.

Ceux qui ne lisent pas ripostent pas trois oppositions formelles : 37,6 %, n'aiment pas ça, 21,9 % n'ont pas le temps, et 19,1 % préfèrent une autre activité culturelle. Que faire pour les motiver ? Encourager la lecture auprès des enfants et des adolescents, pour développer l'imaginaire (27,1 %), les facultés d'apprentissage (25,2 %), le niveau de langue elle-même (18,6 %).

Le CIS révèle cependant que 72,7 % des Espagnols ne se sont pas rendus dans une bibliothèque au cours des 12 derniers mois.