La lecture numérique affiche une croissance à deux chiffres en Russie

Fasseur Barbara - 19.07.2018

Lecture numérique - Acteurs numériques - Russie LitRes Storytel - Economie Russie Lecture - Audiobook Ebook Russie


La mère Russie est un grand pays où le livre papier ne saurait trouver le chemin des villes et villages les plus éloignés. Les livres audio et numérique, en revanche, s’installent bien volontiers dans les téléphones portables des utilisateurs russes. Ils montrent une croissance importante au cours de ce premier semestre 2018, comme en attestent les chiffres de LitRes et de Storytel Russia.
 

 

LitRes, distributeur russe d’ouvrages numériques, annonce dans son rapport une croissance des ventes de 45 %, par rapport à la même période de l’année dernière pour les ebooks : ce n’est pas rien lorsque l'on sait que le format ne représente pour l’instant que 6 % du marché global en Russie. Cependant, le distributeur est confiant et espère même atteindre les 47 % de croissance à la fin de l’année.

 

En parallèle le distributeur de livre audio Storytel, lancé en Russie au mois de mai 2017, annonce également de belles perspectives. Il cite les appareils mobiles comme facteur de croissance important pour la consommation de livre audio, hypothèse confirmée par le distributeur de livre numérique.

 

LitRes affirme ainsi que les recettes générées par la vente d’ebooks via une application mobile auraient doublé, voire triplé en quelques mois pour gagner 79 % durant le premier semestre. D’après le rapport, les revenus provenant des livres audio auraient, eux, doublé.

 

Boris Makarenko, PDG de Storytel Russia, analyse une telle croissance en partant des formats qui permettent aux ouvrages d’atteindre des régions dans lesquelles les livres imprimés ne sont pas présents. Les livres numériques et audio sont ainsi plus facilement accessibles sur mobiles en plus de l’avantage économique que de telles pratiques représentent.

 

Autre facteur de croissance sur lequel les deux distributeurs s’accordent, l’engouement des consommateurs russes pour les formules d’abonnement. MyBook, le service de LitRes pour la lecture de livres numériques, aurait ainsi gagné 85 % d’adhérents au premier semestre. Une nouvelle fois, le facteur économique entre en ligne de compte puisqu’un abonnement illimité à Storytel Russia coute 449 roubles, l’équivalent d’un livre papier...


Le libraire russe LitRes propose
un nouveau format d'ebook, le .fb3


Dans les statistiques de l’Union of Book Publishers, rapportées par Publishing Persectives, il y a six mois encore, un abonné au service de livres audio en Russie écoutait en moyenne 0,7 livre audio. Mais cet été, la consommation de l’abonné moyen tourne plutôt autour de 1,5 livre audio.

Un porte-parole d’Olga Vasilieva, ministre des Sciences et de l’Éducation du pays, a déclaré à Publishing Perspectives que le secteur du livre audio, comme les ebooks, pourrait continuer sa croissance importante, notamment parce que de nombreux Russes découvrent encore ces formats dans les contextes de streaming et de téléchargement.

De plus, la lutte contre le piratage, pratique pointée comme toujours importante dans le pays, poursuit ses lents progrès.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.