La lecture numérique et ses appareils, pour retourner aux livres ?

Clément Solym - 16.12.2011

Lecture numérique - Usages - lecture numérique - tablettes - lecteurs ebook


Voilà qui va laisser rêveur les éditeurs pure-players. Et leur donner peut-être un peu de baume au coeur. Selon le PDG de The Economist Group, la fracture entre le web et l'imprimé est définitivement faite. Et irrémédiablement. Le retour en arrière n'étant pas possible, il faut alors aller de l'avant. 

 

Et cet avant, ce sont les tablettes et les lecteurs ebook. Car pour Andrew Rashbass, le PDG en question, il faut procéder à « un réexamen urgent de tout ce qui constitue l'économie des médias ». Rien que cela. D'ailleurs, The Economist s'y est mis : les lecteurs du journal passent 90 minutes sur l'application iPad chaque semaine - car ces appareils permettent de lire à loisir.

 

 

Une longue présentation (voir ci-dessous) vient appuyer les conclusions de The Economist. Quelques éléments marquants sont à retenir, comme la chute de 50 % des consommateurs préférant le papier au numérique. Ou encore, l'utilisation des tablettes, plutôt que n'importe quel autre appareil, pour écouter de la musique ou regarder des vidéos. Les habitudes sont en cours de changement, et rien n'y fera.

 

Andrew Rashbass propose une vision nouvelle, ou plutôt, anticipe la démocratisation des usages, dans un monde idéal, où tout le monde pourra s'offrir une tablette. Ce n'est pour le moment pas encore le cas, même si les prix diminuent progressivement.

 

Reste que les tablettes, et dans une moindre mesure, car dans leur spécialisation pour la lecture de livre numérique homothétique, les lecteurs ebook sont donc des objets vers lesquels les clients s'orienteront immanquablement. 

 

Gardons toutefois un certain sens critique : si la lecture sur une tablette, ou un lecteur ebook, est plus appréciable que sur un écran d'ordinateur, même portable, ils sont avant tout plus commodes. Quant aux lecteurs ebook, ils sont une machine intermédiaire, dans un secteur commercial intermédiaire. Et remplissent plutôt bien leur rôle.