medias

La lecture numérique vue par les enfants

- 17.04.2013

Lecture numérique - Lecteur eBook - enfants - jeunesse - lecture numérique


« C'est cool de lire sur un e-reader », s'enthousiasme un enfant interrogé sur les tablettes et liseuses. « C'est plus sympa, ça peut coûter moins cher, et ça aidera l'environnement », analyse avec esprit un petit Texan de 10 ans. Et d'autres avantages : « Tu peux tapoter un mot pour voir ce que ça veut dire », apprécie une petite demoiselle.

 


 Robynejay (CC BY-SA 2.0)

 

 

Cette compilation de bonnes phrases provient de The Kids & Family Reading Report, étude semestrielle de l'éditeur Scholastic qui analyse les pratiques de lectures des membres de toute la famille. Et ère numérique oblige, s'attarde sur la lecture des enfants au travers des tablettes et autres lecteurs ebook.

 

La sélection est orientée puisqu'elle provient de petits Américains coutumiers de l'encre électronique. Aussi, s'ils ne sont pas neutres, les bambins savent de quoi ils parlent. Avec une belle franchise, de surcroît. Et avouons qu'un tel intérêt pour la lecture – sans aucun a priori sur le format – fait plaisir.

 

Surtout lorsqu'une adolescente explique : « Je lis plus parce que j'ai un e-reader » ou « quand j'ai fini un livre je peux en obtenir un autre en quelques instants » : preuves s'il en fallait qu'adultes ou enfants, la lecture numérique stimule l'appétit livresque des possesseurs d'appareils.

 

En plus de ces phrases remplies de réflexions encourageants, l'étude indique que 72% des parents montrent un intérêt à ce que leurs enfants lisent en format numérique. On aura compris que peu importe le format, les familles encouragent avant tout la lecture. La mère d'un enfant de six ans l'explique fort justement : « Aussi longtemps qu'il lit, c'est ce qui est important. S'il préfère les livres numériques, ça me va. Je pense que plus d'enfants vont lire sur des ebooks et devraient être à l'aise avec les deux [formats] ».

 

Des pronostics déjà mesurables, l'étude montre que les enfants aussi se sont familiarisés avec l'encre numérique. S'ils étaient 25% à avoir tenté l'expérience en 2010, ils sont aujourd'hui 46%. Un quasi-doublement qui apporte son lot d'enthousiasme :

 

Un enfant sur cinq estime que depuis l'essai sur appareil il lit plus, avec une nette proportion chez les garçons (26 % contre 16 % des filles), et la moitié des 9-17 ans le ferait avec un meilleur accès aux ebooks. Et si certains restent sceptiques, Scholastic rapporte que 80% des bambins continuent à utiliser le papier comme support principal de lecture.