Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La librairie de Samsung, le Readers Hub, présentée à Francfort ?

Clément Solym - 05.10.2012

Lecture numérique - Applications - Readers Hub - Samsung - librairie


Donc Samsung a ouvert un ebookstore, et personne ne l'avait vu venir - voire, personne ne l'avait encore essayé. Chose compréhensible, puisque le Coréen a décidé de ne pas communiquer quoi que ce soit de cet ebookstore, sobrement baptisé Readers Hub. 

 

Jusqu'à lors, une application pour les appareils de la marque a été mise à disposition gratuitement, et permet d'accéder à une offre de livres numériques. L'avantage, c'est que les produits du Coréen sont largement déclinés sous Android, avec des smartphones, des tablettes et tout récemment, le Galaxy SIII 4G, pour le marché français.

 

 

N'oubliez pas d'arroser la plante verte...

 

 

Mais pour l'heure, le communiqué lié à l'appareil ne fait état que des Game Hub et Music Hub qui « offrent une expérience toujours plus riche en permettant d'accéder à de nombreux jeux sociaux et de personnaliser sa bibliothèque musicale en ligne ». Rien sur les livres numériques du tout. Dommage, parce qu'avec un écran AMOLED de 4,8 pouces, le SIII permettrait un confort de lecture assez agréable. 

 

Ce n'est pas non plus faute d'avoir sollicité Samsung, pour savoir ce qu'il en était de cette fameuse librairie-application, disponible depuis le 11 juin dernier. Mais surtout, l'application est censée être ouverte sur la France, et donc contenir une offre d'éditeurs locaux.

 

« À quelques détails prés, le fonctionnement de Readers Hub ressemble à celui de l'iBookstore d'Apple. Notre catalogue est en test depuis le mois de juin 2012 via la plateforme Immateriel.fr qui est, pour le moment, le principal agrégateur-fournisseur de la librairie virtuelle », expliquait Numeriklivres, début septembre.

 

De fait, on compte plusieurs éditeurs distribués par Immatériel, comme Bragelonne, Publibook, Publie.net ou encore Le Petit futé. Aucune des grandes maisons françaises, et pour cause, nous explique-t-on chez Samsung : « Nous sommes en discussion avec les éditeurs français, et nous avons une équipe en France pour ces négociations. Cependant, rien n'a encore été signé, et il est trop tôt pour en dire plus. Nous travaillons avec les maisons, mais rien de concret n'est encore là. »

 

Et outre-Rhin, il va se passer quoi, alors ?

 

Bon... Entre temps, une invitation lancée pour le 11 octobre, à l'occasion de la Foire du livre de Francfort a été lancée, et fait jaillir les plus folles rumeurs. On parle d'une version mini du Galaxy SIII, mais les services de communication nous assurent qu'ils n'ont rien de tel dans le line-up. Intox ? Va savoir, Charles. 

 

Ce qui est certain, en revanche, c'est qu'à l'occasion de Francfort, ainsi que nous l'a confirmé notre petit doigt, une opération spéciale autour d'un éditeur numérique français sera proposée, avec le téléchargement d'ouvrages par QR Code, et peut-être d'autres choses. 

 

La frustration est d'autant plus grande que, sur le site canadien de Samsung, l'application est bien présentée, avec une offre pléthorique. 

À quelques détails prés, le fonctionnement de Readers Hub ressemble à celui de l'iBookstore d'Apple. Notre catalogue est en test depuis le mois de juin 2012 via la plateforme Immateriel.fr qui est, pour le moment, le principal agrégateur-fournisseur de la librairie virtuelle.

Grâce à l'effet de feuilletage, les utilisateurs peuvent tourner les pages d'un livre comme s'ils le lisaient en format papier. Vous aurez accès à des aperçus gratuits avant d'effectuer des achats, et 1,9 million de livres gratuits sont offerts par l'intermédiaire du service.

 

Et plus spécifiquement, autour du Galaxy SII, Samsung précise : 

Avec Readers Hub, Samsung nous ouvre les portes d'une véritable bibliothèque. Grâce à des partenariats stratégiques, Samsung propose plus de 2,2 millions de livres et romans, 2000 journaux locaux et mondiaux dans 49 langues et plus de 2300 magazines populaires en 22 langues.

Pour apprécier tout cela au mieux, Samsung ne compte pas seulement sur la taille et la qualité de l'écran du Galaxy SII, mais il nous offre une interface maison interactive et facile d'utilisation.

Grâce au multitouch, vous pourrez aisément choisir la taille des caractères de votre roman, ou alors, en double-cliquant sur le titre de l'article d'un magazine ou d'un journal, vous accéderez directement à une lecture confortable de celui-ci, et pour ceux qui le souhaitent, notre chouchou se fera un plaisir de vous faire la lecture si vous êtes connecté en Wi-Fi.

 

« Oui, l'application et le service fonctionnent pour le Canada, mais pour la France, nous n'avons pas encore d'offre à présenter. » Et pas de commentaires non plus sur l'offre de presse, pourtant alimentée par PressDisplay. Cependant, si la date du 11 octobre fait sourire notre interlocuteur, reste que les informations devraient arriver d'ici une grosse dizaine de jours. 

 

Wait, donc, & See, la formule magique... 

 

 

Mise à jour : 

 

Après un premier test d'un proche de la rédaction, la situation est de toute manière assez peu claire. Avec un Nexus 3, manifestement, le téléchargement de l'application n'est pas possible, le site Samsung Apps réclamant de choisir entre un Galaxy SIII et un Galaxy Note 2...