medias

La neutralité du net saccagée par Internet.org : Zuckerberg répond

Victor De Sepausy - 20.04.2015

Lecture numérique - Mark Zuckerberg - Facebook internet - neutralité net


Internet.org devait être la solution que portait le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, avec une nette visée de bienfaisance. Privilégier le développement des pays du tiers monde, en leur procurant un accès à internet. Mais le projet a pris du plomb dans l'aile. 

 

 

Dans une lettre ouverte, le patron du réseau social a tenté de se défendre face aux accusations. Relier les gens pour un faible coût était la vocation première ; désormais, le service est vu comme un outil entrant en violation de la neutralité du net, de par ses partenaires, notamment. « Pour donner à plus de gens un accès à internet, il est utile d'offrir des services gratuitement », note Zuckerberg. 

 

Différentes sociétés et médias indiens ont pourtant choisi de s'en désolidariser – 750.000 personnes ont signé une lettre revendiquant un internet plus neutre. Internet.org deviendrait-il un service low-cost, dans des conditions inacceptables humainement, et technologiquement ? Le racisme économique dénoncé par la presse laisse croire que l'outil a désormais du plomb dans l'aile. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.