La plateforme d'autopublication Nook Press disponible en France

Antoine Oury - 18.03.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Nook Press - France - Europe


Si Barnes & Noble n'avait pas caché sa volonté de proposer aux visiteurs britanniques de l'Oxford Litterary Festival sa plateforme d'autopublication Nook Press, il n'avait pas laissé entendre que l'offre serait accessible dans une plus large partie de l'Europe. Royaume-Uni, donc, mais aussi France, Belgique, Allemagne, Norvège, Italie et Espagne : Nook met définitivement un pied en Europe.

 


La plateforme se limite pour l'instant à une traduction de la version anglophone

 

 

Visiblement, l'autopublication permettra donc à Nook de se faire connaître en Europe. Difficile de prévoir un succès, cependant, étant donné que personne ou presque en Europe n'est vraiment familier de la chaîne de librairies Barnes & Noble, et encore moins de sa filiale dédiée au numérique, Nook. 

 

En tout cas, il semble peu probable que ce lancement annonce l'arrivée des lecteurs ebooks et tablettes Nook. Aux États-Unis, la vente de matériel Nook n'a pas vraiment rencontré son public, et ce sont surtout les ventes des contenus numériques qui font le chiffre d'affaires de la filiale. Les livres publiés sur la plateforme pourront en effet être achetés en Europe, ainsi qu'aux États-Unis, ce qui pourrait améliorer les revenus de la filiale.

 

Sur le plan des droits d'auteur, la plateforme se place dans les standards du marché de l'autopublication, même si elle ne peut clairement pas rivaliser avec l'offre d'Amazon, qui propose 70 % du prix de vente reversés à l'auteur.

 

Prix de vente EUR

 

0,99 € - 2,49 €

40%

2,50 € - 9,49 €

65%

9,50 € - 199,99 €

40%

 

Remarquons tout de même qu'une certaine tranche de tarification permettra de toucher 65 % de droits.

 

Nook Press ne se démarque pas totalement de son concurrent, Kindle Direct Publishing : comme lui, il impose aux auteurs de vendre leur livre à un prix « inférieur ou égal à son prix d'achat auprès d'éventuels autres revendeurs, sites Web ou canaux de vente ». Un moyen pour ces revendeurs, même si la vente n'est pas exclusive, de s'assurer une compétitivité conservée.

 

Le site sera probablement amené à évoluer, puisqu'il ne propose pour l'instant que des contenus directement traduits de l'anglais, ou renvoyant à des pages anglophones.

 

via Nook Press