La plateforme néerlandaise eLinea s'arrête

Clément Solym - 22.12.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - plateforme - lecture numérique - Pays-Bas


La plateforme eLinea, lancée en février 2011. C'est un service de lecture qui avait ouvert ses portes aux Pays-Bas, en offrant aux internautes une plateforme complète, intégrant la lecture, la publication et l'achat de livres numériques. 

 

Sauf que l'outil ne donnait pas pleine satisfaction, et que eReaders, à l'origine de cet outil, a décidé de couper les accès momentanément. Et ce, pour rendre le service de lecture plus attractif, avec des outils de commercialisations plus efficaces.

 

« Nous avons maintenant neuf mois d'expérience de eLinea, et nous avons beaucoup appris sur les besoins des lecteurs, le comportement de lecture la convivialité et le montant qu'ils sont prêts à payer pour des contenus numériques », explique eReaders.

 

À compter du 1er janvier prochain, tout reviendra dans l'ordre. Les comptes seront conservés, mais inaccessibles jusqu'à lors. Un peu de patience, donc, pour nos voisins néerlandais. 

 

Mais avant, y'avait quoi ?

 

L'offre se limitait au marché néerlandais, cependant, une longue liste d'éditeurs de presse a déjà signé un accord, avec un mode de rémunération classique - l'éternel 70 / 30 mis en place par Apple. 

Du côté de l'acheteur, il était possible de s'abonner aux articles de leurs revues favorites, et même aux caricatures. Le service est disponible sous la forme d'applications, et ouvre un nouveau mode de financement pour les éditeurs de presse, les écrivains et les dessinateurs. 


Michel Suijkerbuijk, directeur du groupe eReaders, qui est à l'origine de ce projet, explique que eLinea offre des avantages tout à la fois au lecteur et à l'éditeur. Le premier, qui pourra véritablement choisir les thèmes qui l'intéressent, le second, parce qu'il dispose en effet d'une source de revenus encore inédite dans le pays.