La Reine Elisabeth inquiète : les jeunes aiment les jeux vidéo et ebooks

Nicolas Gary - 11.10.2013

Lecture numérique - Usages - Reine d'Angleterre - enfants - tablettes


Les dernières études qui ont montré l'intérêt des enfants pour les jeux vidéo et les livres numériques, au détriment de l'ouvrage papier, sont montées jusqu'aux oreilles de la Reine. Et celle-ci s'émeut de ce que les enfants apprécient désormais les lecteurs ebooks et les tablettes. Des préoccupations qui maintenant, concernent tout le pays. 

 

 

 Kids with Education Tablet Computers

IntelFreePress, CC BY SA 2.0

 

 

Joanne Harris, auteure britannique, vient d'être récompensée par le titre de Membre de l'ordre de l'Empire britannique, remis des mains de la reine. Et au cours des quelques instants que les deux femmes ont pu partager, la romancière a recueilli les confidences de la Reine-Mère. 

 

Joanne Harris, auteure de livres traduits dans plus de 40 pays était donc reçue dans les salons du palais de Buckingham, et voilà qu'elle s'est changée en oreille attentive. « Elle m'a demandé ce que je pensais des livres numériques et des jeux vidéo, et m'a dit qu'elle redoutait que les enfants ne jouent plus à ces jeux qu'ils ne lisent de livres. »

 

Mais l'écrivaine a su rassurer la Reine : la stratégie est de faire passer les enfants par les livres sur tablette, pour les amener progressivement à revenir vers des livres papier. « Les livres peuvent changer de forme, mais les gens auront toujours besoin d'histoires, et le contenant de ces histoires peut changer. Je pense que les livres imprimés sont là pour durer encore longtemps. Le fait qu'ils se modifient dans d'autres secteurs n'est pas du tout menaçant. »

 

C'est la National Literacy Trust qui a fait paniquer la Reine, avec une étude démontrant que les enfants lisaient moins, beaucoup moins. Pire, les enfants considèrent que lire n'est pas cool, et ils sont 21,5 % à trouver embarrassant qu'on les voie avec un livre, contre 16,6 % voilà deux ans. 

 

Un autre sondage réalisé par OnePoll montre que 61 % des enfants de trois ans et 38 % des enfants de deux ans, jouent et pratiquent des exercices sur iPad, plus facilement qu'avec des ouvrages papier. Mieux : 4 % des enfants britanniques de de deux ans, disposent de leur propre tablette (là on croit rêver).

  

via The Times