La rue Morgue, un double assassinat qui fit naître le polar

Victor De Sepausy - 26.10.2018

Lecture numérique - Usages - double assassinat Morgue - Edgar Allan Poe - podcast fiction polar


#PODCAST – L’un des plus fameux textes d’Edgar Allan Poe a été retravaillé par les équipes de France Culture, pour l’enregistrement de la naissance du polar. Réalisée en novembre 2012, ce fut une lecture publique réalisée au théâtre de la Criée de Marseille.

 

Edgar paces about in the cottage garret . . .
Ben Ledbetter, Architect, CC BY 2.0
 

 

Edgar Allan Poe, dont les éditions Phebus ont publié les Nouvelles intégrales ce 18 octobre, a donné vie à cette rue Morgue, qui n’existe nulle part réellement dans le Paris d’aujourd’hui ni d’hier.

 

Et pourtant, ces crimes sont devenus légendaires, posant les bases de ce qui deviendra la littérature policière. La traduction chaotique de Baudelaire n’y est pas étrangère, probablement, mais le texte n’en reste pas moins fameux.

 

Télécharger les livres d'Edgar Allan Poe
 

En pleine nuit, des cris effrayants réveillent les habitants de la rue Morgue, à Paris. Ils vont bientôt découvrir les cadavres atrocement mutilés d’une jeune fille et de sa mère. Des meurtres qui auraient pu rester inexplicables, sans la présence d’Auguste Dupin, un jeune et brillant détective amateur...


Et c’est Laurent Zimmerman qui donne sa voix au détective Auguste Dupin, précédant d’une quarantaine d’années l’arrivée de Sherlock Holmes.
 


 

La réalisation fut assurée par Cédric Aussir, et l’adaptation par Pierre Senges. Pour télécharger le podcast, c’est par ici.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.