La semaine de Numerama : imprimantes 3D, Noob et LinkedIn (45)

Numerama - 19.05.2013

Lecture numérique - Usages - revue de presse - high-tech - informatique


Une semaine se termine, une autre va commencer. Entre les deux, un week-end où Numerama et ActuaLitté vous proposent le meilleur de l'actualité passée. Cette fois-ci, la revue de presse vous propose un plongeon dans l'insolite avec LinkedIn, un aperçu des lunettes Google Glass et un véritable phénomène numérique avec la web série Noob. Bonne lecture !

 

Lundi :

Si les imprimantes 3D permettent de créer des objets tout à fait inoffensifs, elles permettent aussi de créer de véritables armes à feu. Or, celles-ci s'avèrent indétectables puisqu'elles font appel au plastique. Aux États-Unis, un parlementaire pense qu'une régulation est inévitable pour éviter que la législation ne vole en éclat et que cette technologie soit mise à profit par des individus mal intentionnés.

 

Mardi :

Les lunettes Google Glass sont fascinantes. Si elles soulèvent des interrogations légitimes, elles autoriseront également de nouveaux usages grâce à la réalité augmentée. Dans une vidéo, une agence canadienne a essayé de lister toutes les nouvelles pratiques qu'il est possible d'imaginer avec les lunettes Google Glass. Quelques semaines auparavant, Google avait publié une vidéo similaire.

 

 

 

 

Mercredi :

The Pirate Bay part à la conquête du parlement européen. L'ancien porte-parole du site de liens BitTorrent a annoncé sa candidature aux élections européennes qui auront lieu l'an prochain. À cette occasion, il portera les couleurs du Parti pirate finlandais. Auparavant, le mouvement pirate est parvenu à envoyer deux candidats siéger à Strasbourg.

 

Jeudi :

Qui a dit que le financement participatif était une illusion ? La web-série Noob, créée en 2008, est en train de se transformer en véritable phénomène numérique. Le projet de créer un film, qui nécessitait une mise de départ de 35 000 euros, est aujourd'hui financé à plus de 780 %. En l'espace de deux semaines, plus de 273 000 euros ont été récoltés. Désormais, il est question de réaliser une trilogie.

 

Vendredi :

C'est la nouvelle insolite de la semaine. Le réseau social américain LinkedIn, spécialisé dans les relations professionnelles, a décidé de mettre à jour ses conditions d'utilisation pour exclure les services d'escorte ou de prostitution. C'est plutôt cocasse de voir un site communautaire spécialisé dans l'emploi refuser le "plus vieux métier du monde".