La semaine de Numerama : Motorola, domotique, BitTorrent #62

Numerama - 02.11.2013

Lecture numérique - Usages - revue de presse - high tech - domotique


Que serait un samedi sans la traditionnelle revue de presse croisée entre Numerama et ActuaLitté ? Un samedi morne, grisâtre, triste. Heureusement, nous veillons à l'embellir semaine après semaine : au programme de cette édition, vous retrouverez un piège à pirates, un téléphone modulaire, un clone d'IsoHunt, une offre dématérialisée et un implant développé par un hacker.

 

 

Lundi :

Les organisations en charge de défendre le droit d'auteur emploient parfois des méthodes très sournoises pour combattre le téléchargement illicite. La société Nuke Piracy a ainsi révélé posséder UploaderTalk, un site qui fédérait des hébergeurs de fichiers piratés. La société a ainsi pu collecter des informations sur des internautes. De quoi susciter une paranoïa accrue chez les adeptes du piratage ?

 

 

Mardi :

C'est une annonce qui n'est pas sans rappeler le projet Phoneblocks. Motorola a présenté cette semaine une plateforme matérielle libre et ouverte baptisée Ara. Celle-ci consiste à explorer l'idée d'un téléphone modulaire, où l'usager pourrait opter pour les composants de son choix dans son futur terminal et les faire évoluer sans remplacer le mobile dans sa totalité.

 

 

 

 

Mercredi :

Il a fallu sept ans à la MPAA pour obtenir la fermeture d'IsoHunt. Il aura fallu à peine une semaine pour voir émerger un clone du célèbre site de liens BitTorrent. Si l'association anti-piratage a remporté une bataille judiciaire, la guerre sur le front du droit d'auteur est loin d'être gagnée. Car à chaque fois, des clones, des miroirs et des proxys apparaissent pour combler la disparition d'un site ou contrer le blocage d'un FAI.

 

 

Jeudi :

L'initiative n'est pas inintéressante. À condition qu'ils soient éligibles à l'opération, tous les albums achetés à la FNAC et sur son site web depuis 2012 peuvent désormais être téléchargés gratuitement en version MP3 sur son service Digicopy.  200 000 disques sont actuellement éligibles, selon l'enseigne.

 

 

Vendredi :

C'est une expérience perturbante que Tim Cannon a décidé de faire. Bidouilleur, il a décidé de s'implanter sans anesthésie un gros implant pour capter divers signaux de son corps. À terme, il souhaite le faire communiquer avec son domicile, grâce à la domotique. Mais avant cela, Tim Cannon s'attèle à mettre au point un implant moins encombrant.

 

À la semaine prochaine !