La semaine de Numerama : procès, Firefox et WiFi ouvert (28)

Numerama - 26.01.2013

Lecture numérique - Usages - Numerama - nouvelles technologies - Hadopi


Le week-end est déjà bien entamé, et pour l'agrémenter quoi de mieux qu'une revue de presse croisée entre Numerama et ActuaLitté ? Au programme de cette édition, on retrouve une condamnation, un système d'exploitation mais aussi des problèmes de connexion. Bonne lecture !

 

Lundi :

 

Qui a dit que la riposte graduée remplaçait la plainte en contrefaçon ? Le dispositif soutenu par la Hadopi n'est  qu'une option pour les ayants droit, qui peuvent s'attaquer aux pirates plus directement. En témoigne la condamnation d'un Amiénois pour avoir téléchargé et partagé des dizaines de films sur les réseaux P2P. Aucun avertissement ne lui a été envoyé.

 

Mardi :

 

Avec Firefox OS, Mozilla va mettre un pied dans la guerre des systèmes d'exploitation mobiles. Mais encore faut-il disposer de smartphones sur lesquels se déployer. Dans un premier temps, la fondation a opté pour Keon et Peak, deux  appareils conçus par Geeksphone en partenariat avec

Telefonica. Mozilla pourra également compter sur ZTE, intéressé lui aussi par Firefox OS.

 

 

 

 

Mercredi :

 

Comme en France, les USA mettent en place la riposte graduée pour combattre le piratage. Mais déjà, des problèmes apparaissent, à l'image de ceux survenus en France lors des débats parlementaires sur la loi Hadopi. Avec le dispositif qui se met en place, se pose notamment la question de l'avenir des réseaux WiFi ouverts à l'heure de la responsabilité du titulaire de l'abonnement à Internet.

 

Jeudi :

 

Critiquée par les autres opérateurs, l'arrivée de Free Mobile a reçu un soutien de poids en la personne de Jean-Ludovic Silicani, président de l'Arcep. Dans ses vœux présentés mercredi soir à la Sorbonne, il a balayé les critiques des contempteurs du nouvel entrant, en estimant que ses concurrents pratiquent une forme de chantage à l'emploi alors que leurs marges opérationnelles restent conséquentes.

 

Vendredi :

 

Internet est-il une commodité essentielle ? C'est l'avis de la Cour fédérale allemande, qui a jugé en faveur d'un internaute privé de sa connexion à Internet pendant trois mois. Celui-ci a le droit de réclamer un dédommagement à son FAI pour l'avoir laissé sans accès à Internet pendant une période de temps très importante. Une décision qui marque l'importance qu'a pris Internet ces dernières années.

 

À dans sept jours !