medias

La semaine de Numerama : riposte graduée et prédiction numérique (30)

Numerama - 09.02.2013

Lecture numérique - Usages - brevets - droit des marques - prédictions numériques


Semaine après semaine, Numerama et ActuaLitté se donnent la main pour vous livrer un regard croisé sur l'actualité. L'un sur le numérique, l'autre sur le livre. Au menu de ce jour, on retrouve de l'analyse prédictive, de l'impression 3D, du droit des marques, de la vente de fichiers numériques d'occasion et de la riposte graduée à la sauce néo-zélandaise.

 

 

Lundi :

"La science du passé est d'un grand usage pour l'avenir", disait Christine de Suède. Visiblement, elle a été entendue. Le journal Technology Review du MIT signale que Microsoft et des chercheurs israéliens travaillent sur un logiciel permettant d'anticiper les prochaines catastrophes. Comment ? En tenant compte des évènements présents et passés. C'est, tout simplement, de l'analyse prédictive.

 

 

Mardi :

Technologie encore confidentielle aux yeux du grand public, l'impression 3D ouvre de nouvelles perspectives en matière de personnalisation. Nokia explore par exemple l'impression de coques téléphoniques pour customiser le smartphone Lumia 820. Le groupe finlandais a publié à cette fin un kit expliquant la marche à suivre pour réussir l'impression.

 

 

 

 

Mercredi :

Le droit des marques a souvent joué des tours à Apple. L'entreprise américaine a, il faut bien le dire, un goût prononcé pour des noms peu originaux et qui peuvent donc être trouvés par d'autres sociétés. Des litiges sont ainsi apparus autour des termes "iPhone", "iPad" ou encore "Lion". Cette fois, c'est au Brésil que la firme de Cupertino est en difficulté : elle pourrait perdre le droit d'utiliser "iPhone" pour désigner ses terminaux.

 

 

Jeudi :

Peut-on vendre des fichiers numériques d'occasion ? Cette idée est évidemment curieuse : les biens dématérialisés ne "s'usent pas" et peuvent être dupliqués à l'infini. Or, Amazon a obtenu un brevet décrivant une méthode pour vendre de tels contenus. Le site de e-commerce compte introduire le principe de rareté dans la sphère numérique afin de rendre son idée viable.

 

 

Vendredi :

Ce n'est pas tout de mettre la riposte graduée dans un pays. Il faut ensuite pouvoir financer son fonctionnement. En Nouvelle-Zélande, le dispositif prévoit une facture de 25 dollars néo-zélandais par identification d'adresse IP et envoi d'avertissement. Un montant à la charge des ayants droit, qui aimeraient bien que celui-ci baisse afin de pouvoir envoyer plus de mails aux internautes.

 

On se donne rendez-vous dans une semaine !




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.