Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La semaine de Numerama : Spotify, VoD de M6 et Fukushima (37)

Numerama - 31.03.2013

Lecture numérique - Usages - high-tech - spotify


Une nouvelle semaine s'achève. Pour bien la conclure, Numerama et ActuaLitté vous proposent un regard croisé sur les dernières nouvelles du monde littéraire et de l'univers high-tech. Au menu du jour : des implants, du streaming vidéo, de la SVOD, des souvenirs poignants et des brevets logiciels !

 

Lundi :

La santé profite aussi de la révolution numérique. Avec l'aide des nouvelles technologies, il sera bientôt possible de bénéficier d'une médecine prédictive, qui interviendra très tôt pour empêcher le développement d'une maladie ou palier une déficience. Comment ? En plaçant par exemple un implant sur le sujet, qui communiquera ensuite via un mobile, qui relaiera ensuite l'information au docteur...

 

 

Mardi :

Bien installé dans le marché de la musique en streaming, Spotify osera-t-il se lancer dans la vidéo ? Des sources présentées comme proches de la plateforme suédoise l'assurent. Spotify projetterait également de produire des séries télévisées, afin de proposer par la suite des contenus exclusifs. De quoi donner un atout face aux autres services du même genre. Reste néanmoins à passer à la pratique.

 

 

 

 

Mercredi :

M6 rend les armes. La chaîne de télévision ne persistera pas dans le marché de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD). Le président du directoire, Nicolas de Tavernost, estime que ce secteur est "extrêmement difficile" à aborder à causes obligations réglementaires (chronologie des médias, décret SMAD). M6 continue néanmoins à proposer un accès SVOD pour les séries TV.

 

 

Jeudi :

C'est une visite virtuelle assez poignante. Deux ans après la catastrophe de Fukushima, Google a tissé un partenariat avec la ville de Namie pour témoigner de ce qu'elle est devenue, une fois évacuée. Rues vides, végétation sauvage, bâtiments effondrés, infrastructures dégradées... les habitants de Namie pourront-ils un jour regagner leur foyer ? Le maire veut y croire.

 

Vendredi :

"Don't be evil". Le célèbre slogan de Google a inspiré ce dernier puisque sa dernière initiative en matière de brevets mérite l'attention. La firme de Mountain View affirme en effet que les brevets placés dans le cadre de l'initiative OPNAP ne seront jamais utilisés contre les acteurs de l'open source souhaitant s'en servir... sauf si ces derniers engagent en premier une action en justice contre Google.