La société allemande txtr en redressement judiciaire

Antoine Oury - 29.01.2015

Lecture numérique - Lecteur eBook - txtr redressement judiciaire - lecteur ebook librairie - Allemagne société


Créée en 2008, la société allemande txtr, œuvrant dans la fabrication de lecteurs ebook, mais aussi de systèmes de lecture, s'était fait une petite place sur le marché. Son principal coup d'éclat reste néanmoins le lancement d'un lecteur ebook promis comme low cost, et finalement vendu à un prix prohibitif en regard de ses capacités. La société vient d'être placée en redressement judiciaire.

 


TXTR lecteur ebook low cost

L'envers du Beagle, lecteur ebook low cost de txtr (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Le début d'année est difficile pour les jeunes sociétés du numérique : après la fermeture des services de vente Blinkbox et Bardowl, au Royaume-Uni, celle de txtr semble possible. La société allemande est pour le moment en redressement judiciaire, suite à une insolvabilité. L'administrateur judiciaire Christian Köhler-Ma, du cabinet Olswang LLP, est chargé de trouver des solutions.

 

Le lancement du Beagle, fin 2012, avait généré quelques attentes : la marque promettait un outil simple, pratique, et surtout low cost. Finalement, le lecteur ebook s'était avéré peu pratique, lent et plutôt coûteux au regard de ses performances. Le Beagle a récemment fait un retour au Japon, sous la forme du Honto Pocket, un lecteur ebook vendu dans des offres de bundle, avec l'intégrale des œuvres d'Agatha Christie, par exemple.

 

txtr devait également porter le service de lecture par abonnement Blloon, précédé cette fois encore par un concept novateur. Une partie du catalogue devait être gratuitement accessible, en échange d'un tweet, like ou du visionnage d'une publicité, et l'autre à condition de souscrire à un abonnement de 9,99 €, vraisemblablement. Le service est toujours resté en béta, avec peu d'utilisateurs, et il est difficile de savoir ce qu'il deviendra.

 

Dans ses jeunes années, txtr a conçu nombre d'ebookstores pour des revendeurs, dont Sony : la société fournissait la technologie de base, que les marques adaptaient ensuite selon leurs besoins.

 

Tolino, sinon, pour sauver txtr ?