La tablette Google sera-t-elle idéale pour la lecture ?

Clément Solym - 14.04.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google - Android - tablette


Depuis des mois, les rumeurs laissent à penser que Google sortira rapidement une tablette tactile concurrente de l’iPad. En mars, c’est Philippe Colombet, de Google Livres en France, qui avait déjà confirmé des travaux.

Et le buzz rebondit avec Eric Schmidt qui aurait laissé filtrer quelques informations sur une tablette qui serait « un e-reader avec des fonctions tablet PC ». Pourtant, on voit mal comment Google pourrait spécialiser sa tablette dans la lecture.
 

 
Google a intérêt à parler des fonctions de lecture.

Parler lecture : une simple question de stratégie ?

A quelques semaines du lancement de Google éditions, un des immenses projets de Google, Google a intérêt à se repositionner sur le devant de la scène ebooks, accaparée entièrement par l’iPad et ses iBooks.

.

Question de vocabulaire…

Eric Schmidt utilise le mot e-reader, mais je pense qu’on peut évacuer d’office l’idée d’un dispositif à encre électronique. Google prépare avant tout une tablette à mon avis, et c’est d’ailleurs ce que montrent les maquettes. Philippe Colombet avait parlé en Mars d’un concept entre l’iPad et le Kindle. On pourrait imaginer un écran PixelQi (LCD et e-paper) , mais rien n’a filtré dans ce sens en tout cas.


Une offre de contenus ?

Je crois personnellement que les choses sont plus simples, et qu’en réalité, Google prépare le terrain pour son offre de contenus basés sur la lecture, et constituée d’ebooks, journaux, magazines, ainsi sûrement que par un accès direct à des fonctions comme Google news, Google reader, etc….

Google n’a pas besoin d’une tablette pour ses ebooks.

Des ebooks « dans le nuage ».

La stratégie de Google pour les ebooks consiste à ne dépendre d’aucun appareil ou logiciel, mais de pouvoir intégrer les ebooks dans n’importe quel navigateur pour être disponible partout. Avec le nombre d’appareils connectés, Google a raison. Même sur iPad ou sur iPhone, les ebooks Google seront disponibles.
 

Les vrais atouts possibles d’une tablette :

Les deux seuls atouts que pourraient apporter une tablette Google pour l’offre d’ebooks (en dehors d’un hypothétique écran spécial) seraient un accès direct au catalogue d’ebooks et /ou un logiciel du Type iBooks (à droite) pour transformer les fichiers ePub en fichiers plus jolis, du type iBooks.

Sur ce dernier point, cela serait une énorme surprise, car si Google crée une telle fonction, il cherchera à la rendre utilisable pour tous, donc depuis un navigateur, et pas seulement sur sa tablette.

Je ne vois donc pas où la tablette pourrait révolutionner quoi que ce soit.

Google n’a pas intérêt à spécialiser sa tablette.

Google peaufine son offre de contenus :

Google préparerait la Vidéo à la demande sur youtube, vient de lancer Google music search, refond Google Docs, Améliore l’interactivité de Google reader, prépare wave, buzz et d’autres projets dans les réseaux sociaux, investit beaucoup dans la réalité augmentée….dans ce cadre (et particulièrement le dernier exemple), une tablette pourrait être l’arme absolue pour centraliser son offre.
 

Google capable de rivaliser avec Apple ?

Avec Androïd, Google pourra proposer, exactement comme l’iPad, l’accès à tout un écosystème d’applications. Quand on voit que l’androïd Market a encore grossi de 20% au mois d’avril et approche des 50.000 applications, on voit que Google compte bien être le concurrent direct d’Apple.
 

En proposant la même chose (un écosystème d’applications), plus l’accès aux multiples services Google (Gmail, docs, reader, etc…), plus des contenus (youtube, musique, ebooks, jeux (?)…..) Google pourrait frapper très fort.

.

Se spécialiser dans les ebooks serait là encore une erreur. Mais c’est aussi sur le plan du matériel que Google pourra sûrement se battre, surtout si le prix est aligné sur celui de l’iPad. On pense bien sûr à la webcam, mais aussi à l’USB, au flash….ou encore au multitâches. La vidéo ci-dessous montre t’elle ce multi-tâches ? Sera-t-il présent sur la tablette Google ? Ce serait un sacré argument !

.

 


Source l'Actu des ebooks