Le 6 mai, on parle de DRM et de verrous numériques

Nicolas Gary - 29.04.2014

Lecture numérique - Usages - verrous numériques - livres numériques - DRM


Le 6 mai prochain, sera organisée la journée Contre les DRM, impulsé par le site Defective By Design. Une journée entièrement consacrée aux méfaits qu'occasionnent les verrous numériques sur tous types de fichiers numériques. Mais si les DRM ne sont pas la solution, dans le monde des livres, il faut rappeler que l'éditeur a une obligation de protection des auteurs contre la contrefaçon. Un engagement contractuel qui se concrétise chez certains par des DRM.

 

 

Anti DRM

tom-b, CC BY NC SA 2.0

 

 

À l'occasion de cette journée, ActuaLitté souhaite donner la parole aux acteurs du livre numérique, et que chacun, le plus grand nombre, puisse prendre position : que l'on soit éditeur « tout en ligne » (eh oui, pure-player, c'est pas français…) ou éditeur classique, avec une offre numérique, qu'il s'agisse des distributeurs, ou des libraires en ligne, nous souhaiterions donner la parole aux uns et aux autres.

 

Favorables aux DRM, farouchement opposés à toute solution de marquage, quel que soit le regard, nous ouvrirons nos colonnes à tous ceux qui souhaitent prendre la parole sur le sujet. Utilisateurs, lecteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, auteurs : si la question de la protection des oeuvres compte pour vous, alors vous êtes chaleureusement invité à exprimer votre position.

 

Votre texte pourra être bref, ou très détaillé : qu'importe ! Ce qui compte, c'est que les opinions des uns et des autres puissent être largement exposées. Il suffit de nous contacter à l'adresse contact@actualitte.com, et de nous préciser si vous souhaitez que votre message soit anonyme ou non.

 

D'ici au 6 mai, nous ferons des rappels.

 

L'ensemble des tribunes recueillies d'ici ce jour sera proposé au cours de cette journée, dans leur intégralité.