Le besoin primaire de l'individu moyen est la lisibilité

Clément Solym - 01.04.2012

Lecture numérique - Usages - Lecture - Numérique - Read It Later


Nul n'est aujourd'hui capable d'affirmer ce que sera l'édition numérique de demain. Mais les analystes ont acquis une conviction : le désir du lecteur de contrôler le lieu et le temps de sa lecture.

 

En dépit de tous les efforts d'influence des annonceurs et des stratégies d'entreprises, le seul modèle valable sera lui de répondre aux désirs des consommateurs.

 

 

Comme l'observe Read Write Web, deux lignes directrices se dessinent aujourd'hui : d'abord le succès des bloqueurs de publicité disponibles sur toutes les plateformes de téléchargement, au prix de 5 € ou gratuitement et qui s'écoulent comme des petits pains ou des iPad. Ensuite les applications permettant d'enregistrer le contenu d'une page pour la lire ensuite hors-ligne, avec le fameux système du « read it later ».

 

Les navigateurs, Safari, Firefox… permettent aussi aisément et sans frais de lire un texte en mode « lecteur », l'extrayant de la page du site qui le contient pour l'afficher en une seule page de texte, épurée de tout autre contenu. Une application gratuite a même été créée pour palier aux pages que les navigateurs ne permettent encore d'extraire hors du contenu interactif - et publicitaire - du site (Readability).

 

Des constats qui continuent d'établir la diversité des supports de lecture, des modes de lecture, en ligne, hors ligne, par navigateur, ou application dédiée, et la nécessité pour les éditeurs de s'adapter aux différents modèles, sans en occulter aucun sous peine de se priver de revenus aujourd'hui vitaux pour le secteur.