Le dernier brevet d'Apple concerne un iPhone pliable

Julien Helmlinger - 09.01.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Apple - iPhone - Brevet


La récente polémique du Bendgate, suscitée par les critiques dénonçant la fragilité du dernier iPhone, reste présente en les mémoires. Dès sa sortie en septembre, des usagers ont parfois critiqué le fait que le gadget pouvait se plier lorsqu'on le rangeait en poche. Selon des shémas dévoilés par Apple Insider, le scandale a visiblement donné des idées à la firme.

 

 

 

Après la sortie de l'iPhone 6, certains utilisateurs avaient critiqué la facilité avec laquelle ce modèle se pliait quand, par exemple, ils s'asseyaient en ayant oublié que leur smartphone se trouvait dans une de leurs poches arrières...

 

Apple semble retourner la problématique en sa faveur et vient de déposer un brevet concernant un modèle pliable de smartphone. Cet iPhone flexible résoudrait bien des problèmes et assurerait surtout une plus grande résistance à l'ensemble. On en finirait enfin avec le problème classique de l'écran brisé.

 

Cet iPhone du futur comporterait un écran, une batterie, ou encore de nombreux composants électriques pliables. Il serait alors possible de le replier en deux ou en trois pour le ranger, rapporte Apple Insider qui a présenté les schémas du brevet déposé par Apple.  

 

Alors que les marques concurrentes s'étaient bien moquées des tracas de lancement de l'iPhone 6, un brevet récemment déposé par Apple, et accordé par les autorités américaines, concerne bien un smartphone flexible destiné à se plier sans abîmer ses composants internes.Tout est pliable, du verre de l'écran jusqu'à la batterie, en passant par l'ensemble des composants électriques.

 

De là à se prêter à l'art de l'origami, la technologie a quand même ses limites...