Le Digital Paper de Sony, hors de prix, remplace le papier à Hollywood

Clément Solym - 23.04.2014

Lecture numérique - Lecteur eBook - Digital Paper - Sony - Hollywood


Le dernier lecteur ebook de Sony, proposé à 1100 $ aux États-Unis, et spécialement conçu pour la lecture de fichiers PDF, avec son écran de 13,3 pouces, débarquera donc dans les studios hollywoodiens. La firme annonce que son Digital Paper va prendre un rôle essentiel dans la société Ease Entertainement, dédiée à la comptabilité et la facturation des studios californiens. La solution ultime pour trouver enfin des clients ? 

 


 

 

Un programme pilote a été lancé, dans un partenariat avec Michael Rose, CEO de Ease Entertainement : ce dernier, dans le cadre de ce partenariat, assure que la technologie du Digital Paper simplifiera la vie de sa société. Les utilisations possibles sont multiples : sur un plateau de tournage, dans les bureaux de production, et les secteurs juridiques des entreprises. On avance même que cela aurait un impact environnemental certain.

 

Lancé en mars dernier sur le marché américain, le lecteur a du mal à trouver un public dans le grand public, justement. L'un des premiers studios à profiter de cet accord sera IT Summit, qui fera une démonstration de ses fonctionnalités. Selon Bob Nell, directeur de quelque chose chez Sony, et à qui on a confié le Digital Paper, estime que la machine « peut devenir une pièce technologique indispensable mis à la disposition des studios, pour la suppression de papier, de l'impression, la copie, la distribution et le stockage ».

 

Ce qui devrait avoir pour conséquence prochainement de voir de plus en plus de scénarios qui fuiteront sur la toile, après avoir été chargés sur les appareils. Non ?

 

Le Digital Paper dispose d'une résolution de 1600x1200, mesure  233 x 310 x 6,8 mm, pour un poids total de 358 g. Il est doté d'une connexion WiFi et de 4 Go de stockage.