Le Dilettante inaugure la première boutique de vente d'ebooks par Eden Livres

Nicolas Gary - 06.03.2019

Lecture numérique - Usages - Dilettante éditeur ebooks - Eden Livres distributeur - ebooks Eden Livres


EXCLUSIF : Sa réputation dut-elle en souffrir, Le Dilettante ne chôme pas. L’éditeur-libraire, installé place de l’Odéon, à Paris, ouvre pour son catalogue numérique une boutique en ligne d’un genre nouveau. Solution technique pilotée par Eden Livres, plateforme de  distribution du livre numérique montée par Actes Sud, La Martinière et Madrigall, cet espace de vente entend refléter « l’identité de la maison ».

Le Dilettante
ActuaLitté, CC BY SA 2.0


La boutique en ligne proposera un catalogue-maison en toute confidentialité (no cookies, anonymat et non-exploitation quelconque garantis). « En tant que libraire, on sait tout du lecteur qui passe en caisse, c’est comme de passer à confesse », indique Claude Tarrène à ActuaLitté.
 

Un petit pas pour l'Homme...


Le directeur commercial du Dilettante, qui a supervisé le projet en parle comme étant « en phase avec les paris de notre époque : quitter le monde du "Je suis pour" pour celui du “J’agis pour". Le Dilettante passe du virtuel au réel avec comme principe d’action de ne s’appuyer que sur ce qui résiste. C’est bien ce qu’ont aussi compris les autres diffuseurs indépendants de la plateforme EDEN Livres en créant cette Bibliothèque Universelle. On se doit d’innover pour regagner les lecteurs de fiction perdus ». 

Concrètement, la structure web est celle d’une solution de vente, réunissant le seul catalogue numérique de la maison, strictement. Mais elle ne marque que la première pierre d’un plus large projet, un site internet en mesure de présenter la maison et ses activités. À terme, on y retrouvera les tirages de tête dans l'espace bibliophilie et le catalogue de livres numériques du Dilettante. « On ambitionne un site comme lieu unique avec des liens pertinents exclusifs. »

Les ebooks ainsi achetés seront dépourvus de DRM autres que le filigrane du « watermark » et de formatage propriétaire – la plaie bien connue des lecteurs, qui implique les déplorables difficultés de compatibilité. 

« C’est une modeste brèche que nous ouvrons en assurant l’intimité éditoriale, mais qui se veut un signe de résistance aux Big Data des Big Brothers. Le Dilettante compte parmi les rares maisons à ne pas avoir signé avec Apple, refusant son contrat d’adhésion et non pas de négociation, de plus rédigé en anglais et soumis à la loi californienne avec des clauses léonines et abusives. Or, le droit français impose maintenant des négociations loyales », note Claude Tarrène. 
 

Aspirer au silence des puces


Modeste boutique, peut-être, mais assurément pensée pour faire face aux évolutions techniques et comportementales. « L’avènement de la 5G est pour demain : cette connectivité modifiera plus encore les échanges commerciaux. Le Dilettante offrira de la sorte une alternative dans la guerre en cours du global contre le local. » 

Les mastodontes tant américains que chinois, les acteurs devenus monopolistiques dans le secteur des objets connectés, finalement tout le comportement des GAFAM et de BATX, leur pendant asiatique, se voient battus en brèche. 

Mais plus encore, cette boutique revendique « la défense des intérêts des auteurs, et le respect de leur droit moral, en tout, partout et pour tout ». En effet, en se délestant de l’intermédiaire que représentent les Google, Apple ou Amazon, l’éditeur peut reverser un montant de droits d’auteur supérieur. 

Et Claude Tarrène d’affirmer : « Cela, couplé à notre politique de tarification pour l’ebook de moitié prix du grand format, montre combien Le Dilettante s’attache à mieux accompagner ses auteurs. »
 
À l’instar de ce que Miguel Torga clamait, « L’universel, c’est le local, moins les murs », la maison veut « abattre les cloisons imposées par les cybermarchands ». Les titres du catalogue numérique seront ainsi disponibles partout dans le monde — à l’exception de deux territoires, encore difficiles à travailler : la Chine et les États-Unis. « Nous avons la faiblesse de parier que les Européens vont vouloir protéger leurs données personnelles face aux Big Data, et que le droit au silence des puces s'imposera. »
 

Outil fonctionnel, simple et clef en mains


Pour Eden Livres, cette boutique est une grande première : de fait, le distributeur inaugure avec Le Dilettante cette nouvelle prestation. « L’éditeur nous a sollicité et nous lui fournissons une solution pour la promotion et la commercialisation numérique de son catalogue », indique Florent Souillot, membre du comité de pilotage d’Eden Livres. 
 
Un outil qui est basé sur la technologie du Canadien De Marque — et qui est déjà opérée pour un éditeur québécois — dans une logique de codéveloppement. « Notre collaboration découle d’une logique de partage : l’expertise produit d’un côté et l’analyse fonctionnelle du distributeur de l’autre. Notre idée est de fournir un modèle simple, qui ne nécessitera pas l’intervention d’un webmaster. L’éditeur peut créer, supprimer, modifier en quelques clics son espace de vente. »
 
Le tout couplé à un back-office où une grande place est laissée à l’éditorialisation et à l’animation : on peut y monter des pages, des sélections, en gardant la main sur tout. Et bien entendu, le site est responsive, pour s’afficher sur tous types d’écrans. « On peut proposer des corpus variés, de milliers de références jusqu’au livre unique, pour des durées limitées si besoin, avec des options de vente très poussées : c’est avant tout un outil simplifié, au service de tous nos partenaires potentiels, de l’éditeur au libraire. » Et pas simpliste du tout.
 

De l'audiolivre à l'application de lecture et de prêt Eden Livres 


Car les perspectives sont larges : avec ces boutiques, Eden Livres serait en mesure de fournir une solution temporaire ou durable à l’ensemble de la chaîne du livre, en complément aux outils existants. On imagine facilement pour les éditeurs ce que cet outil offre d’opportunités, autant du reste que pour les libraires. Mais ce serait s’arrêter trop vite : un diffuseur en profiterait tout autant, de même pour un auteur. Pourquoi pas pousser avec un salon ou un festival qui disposerait d’une ressource complémentaire ? 
 
« En l’occurrence, notre approche était de finaliser une offre sans frais fixes ni barrière à l’entrée pour pousser la vente en ligne d’ebooks, et multiplier les opportunités de référencer les livres sur Internet », poursuit Florent Souillot. Eden Livres prend une commission sur les ventes, allégeant la facture pour les partenaires. 
 
Dans le cas du Dilettante, les fichiers commercialisés seront en format EPUB ou PDF, pas de MOBI, « mais nous serions tout à fait en mesure de le proposer pour d’autres éditeurs ». Y compris de travailler sur le format audio, à la différence près que l’audiolivre est pour l’instant moins standardisé. Un premier pas dans ce sens s’était concrétisé avec le lecteur streaming de fichiers audio, présenté en avant-première par ActuaLitté. Il s’agissait du livre de Philippe Lançon, Le Lambeau. 
 
En effet, pour Eden Livres, les boutiques s’inscrivent dans un plus large environnement, celui de LCP, la DRM light de Readium. « C’est un moyen pour avancer dans la standardisation et la promotion de formats ouverts. » En travaillant à des solutions d’embed pour les extraits de livres numériques ou audio, la structure — qui distribue un catalogue de 125 000 ebooks à ce jour — poursuit sa mission de support à la promotion et la distribution de l’édition numérique. Avec prochainement la sortie d’une application de lecture dédiée, qui permettra l’emprunt et la lecture de livres numériques.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.