Le fin mot de la saga d'Arthur Ténor sur Internet

Clément Solym - 17.11.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - lauréat - Jardin - écrivains


L'écrivain de Bellerive vient de publier le sixième et dernier tome de sa saga romanesque L'elfe au Dragon. Et pour ceux qui voudront connaître le fin mot de l'histoire, celui-ci ne se trouve pas dans Le Crépuscule des Magiciens, dernier tome.

Non pas que l'auteur ait prévu un autre livre. La conclusion de cette longue saga d'héroic fantasy, entamée en mars 2009 avec L'elfe au Dragon, se trouve sur un site internet. L'auteur offre le choix au lecteur, en préservant le suspense.

« Le principe est avant-gardiste, mais le livre “numérique” est porteur. Il représente plus de 10 % du marché aux États-Unis. D'ici quelques années, la littérature sera du multimédia » affirme Arthur Ténor. « À la fin du dernier épisode, je m'adresse directement au lecteur pour lui expliquer qu'il ne trouvera pas l'énigme dans les pages qui suivent, puisqu'il n'y en a pas. »


Le dénouement se trouve donc sur elfeaudragon.fr, un site illustré par Laurent Miny. Il ne suffit que d'entrer un mot code, pour ensuite savoir ce qu'il en est. L'histoire de la saga est en fait la quête d'un elfe, qui veut comprendre d'où lui vient sa particularité.

Arthur Ténor, de son vrai nom Christian Escaffre, est lauréat du Prix Jeunesse du Salon du Livre d'Histoire de Senlis en 2006. L'homme n'est cependant pas le premier à vouloir continuer un livre sur internet.

Depuis le 26 octobre, Alexandre Jardin tient les lecteurs de son Fanfan 2 en haleine sur le site du même nom, mais aussi sur Facebook et Twitter. Lorsqu’Actualitté l'a rencontré, il nous avouait son désir de voir d'autres écrivains suivre son exemple. il semblerait que ce soit le cas.