Le forfait téléphone mobile en hausse : et un couple ebook-liseuse ?

Clément Solym - 10.02.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - forfait - téléphonie - mobile


On compte en France plus de 58 millions d'abonnés mobile depuis la fin 2008, ainsi que presque un million de fans de la clef 3G. Pour la téléphonie, cela représente 4,9 % de progression sur l'année, une baisse toutefois eu égard aux 7,1 % de 2007.

Mais le marché commence à être saturé, avec plus de 90 % de taux de pénétration. Mais enfin, on constate que le couple téléphone+forfait a toujours autant d'attraits, d'autant qu'il permet de se procurer un nouveau jouet en plus d'assurer des communications. Pour le 4e trimestre, on a recensé 1,6 million d'abonnements, quand les trois premiers oscillaient entre 304.000 (2e trim.) et 389.000 (3e trim.).

Qui douterait encore de l'intérêt que représente cette formule, proposant un appareil pour peu cher - ou pas trop, mettons - en échange d'une offre d'abonnement à un service sur l'espace d'une année. Si hier, Amazon n'a pas révolutionné la planète ebook en annonçant son nouveau Kindle, il n'en a pas moins présenté un instrument avec toute la connectique nécessaire pour être relié au net, et parvenir à communiquer un peu plus. Pas encore assez, mais plus.

Et l'on sait qu'Amazon réfléchit à une formule depuis longtemps permettant de coupler l'offre de sa liseuse avec une sorte de forfait livre, dont les détails ne sont pas encore réglés. Que dire alors, si l'on parvient à proposer une liseuse pour le quart, voire moins, de son prix, en l'échange d'un abonnement ouvrant les pages de catalogues de multiples éditeurs ? Qui aujourd'hui encore achèterait un téléphone sans forfait, pour le payer plein pot ? Qui dans ce même contexte achèterait une liseuse, sachant de surcroît que l'offre est en France loin d'être satisfaisante ?

Mais que dire d'une formule liseuse+ebooks ? Seul Amazon semble en mesure de la proposer, gérant tout à la fois les livres et le matériel, mais est-il compliqué pour un regroupement d'éditeurs de proposer une telle alternative ? Et pourquoi pas même sur téléphone avec un opérateur ?