Le futur iPad, avec un écran anti-reflet : les lecteurs ebook en péril ?

Clément Solym - 12.08.2014

Lecture numérique - Tablettes - iPad tablettes - marché Apple - résultats financiers


L'information vient des fournisseurs d'Apple, qui assurent avoir débuté la fabrication de nouvelles tablettes. Histoire de redynamiser le secteur, qui depuis deux trimestres consécutifs a les ventes en berne, les nouveaux iPad apporteraient une petite modification. La taille resterait la même, 9,7 pouces, mais l'écran disposerait d'une technologie anti-reflets. 

 

 

 

Les détails n'ont pas été rendus publics par la firme, aussi Bloomberg cite-t-il des sources anonymes. Cependant, la nouvelle fournée arriverait pour la fin du 3e trimestre, ou la fin de l'année - certainement en prévision des ventes de Noël. Sachant qu'en parallèle, l'iPhone arrivera avec une autre déclinaison d'appareils, à écran plus grand, les perspectives de la firme sont alléchantes. 

 

Et il est grand temps : au cours du troisième fiscal, clos le 28 juin, les ventes d'iPads avaient reculé à 13,3 millions d'unités, et les analystes ont clairement pointé un problème du côté des tablettes, dans le résultat financier de la firme. 

 

Concernant l'iPhone, Bloomberg est formel : deux tailles seront disponibles, 4,7 pouces et 5,5 pouces. Une nouveauté essentielle alors qu'en Chine, par exemple, 40 % des smartphones reposant sur le système d'exploitation Android disposent d'écran de plus de 5 pouces. Si Apple veut s'imposer, il va falloir grandir.

 

En revanche, cette technologie d'écrans anti-reflets pourrait porter un nouveau coup aux lecteurs ebook : certes les appareils disposeront toujours d'une autonomie amplement supérieure. Mais l'un de leurs avantages s'appuyait sur la possibilité de lire en plein soleil, sans désagrément.

 

Bien entendu, l'iPad restera une tablette chèrement vendue, et donc pas nécessairement aussi accessible financièrement... Le coup restera dur pour les ereaders, puisque la concurrence se joue aussi avec les smartphones.

 

De plus en plus d'utilisateurs liraient désormais sur smartphone plutôt que sur les autres appareils, profitant notamment d'écrans devenus plus larges. Le marché des lecteurs ebook risquerait de connaître un bide similaire à celui de l'iPod, au moment de la sortie de l'iPhone qui proposait des fonctionnalités similaires, avec d'autres en prime, comme un couteau suisse. Actuellement, la croissance présenterait déjà des signes de ralentissement sur le marché mondial des tablettes, selon IDC. Le taux devrait être de 12,1 % cette année, contre 51,8  % en 2013. Pour ce qui concerne les ereaders, la perte de vitesse serait encore plus évidente.

 

Selon Forrester, les ventes annuelles américaines de lecteurs ebooks pourraient retomber à 7 millions en 2017, contre 25 millions en 2012. L'analyste James McQuivey estime que ces 7 millions d'acheteurs seront de grands consommateurs de livres, avec plus de 2 ouvrages lus par semaine. Par ailleurs, à l'avenir, le spécialiste du marché imagine bien Amazon offrir gracieusement ses Kindle en cadeau pour récompenser la fidélité de ses clients renouvelant leur souscription Premium.