Le groupe La Martinière prêt à discuter avec Google

Clément Solym - 23.09.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - martinière - google - discussion


Hervé de La Martinière, P.D.G. du groupe La Martinière estime que les acteurs du marché de l'édition devraient se réunir avec Google pour discuter de la numérisation, « Il faudra bien qu’un jour tout le monde discute et arrive à une solution satisfaisante pour le marché français ».

Il ne reviendra pas pour autant sur son action en justice conjointe avec le SNE et la SGDL contre le géant américain. Il explique « Nous avons rencontré à plusieurs reprises des représentants du siège américain de Google, qui nous ont fait des propositions de dédommagement, et nous ont invités à travailler ensemble, à des conditions qui n’étaient pas intéressantes ».

Livres Hebdo (sous abonnement) précise, que le P.D.G. reste tout de même ouvert à des discussions après le procès qui doit être entendu le 24 septembre. Il affirme : « Il faut que Google accepte de payer des droits aux éditeurs et aux auteurs pour les œuvres qu’il numérise » et estime que Google aurait numérisé entre 3 000 et 5 000 titres des maisons d'édition de son groupe.

Il ajoute que « ce volume change tous les jours, le processus est continu. Si le tribunal décide d’une astreinte quotidienne, elle pourrait devenir très coûteuse, même avec les moyens dont dispose Google ».