Le Japonais Rakuten rachète Kobo pour 315 millions $

Clément Solym - 09.11.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - kobo - acquisition - rakuten


Kobo et Rakuten ont annoncé mardi être parvenu à un accord prévoyant l'acquisition de 100% des titres Kobo par le japonais Rakuten pour un montant total de 315 millions de dollars. L'accord sera entériné début 2012.


 

Selon le communiqué de presse, la société de services eReading Kobo restera autonome : le siège sera maintenu à Toronto, et le directeur général Michael Serbinis conservera son poste.

 

Le réseau étendu de Karuten va permettre à la société canadienne d'étendre grandement son périmètre de ventes.

 

Par exemples, Rakuten possède déjà les sociétés buy.com aux États-Unis, Tradoria en Allemagne et TARAD en Thaïlande. En France, la société possède PriceMinister depuis juin 2010. 

 

Kobo fut fondée en décembre 2009 par Indigo, marchand de livres, jouets et cadeaux de taille au Canada. Depuis, elle s'est imposée sur le marché du numérique avec une collection de lecteurs ebooks innovante, une palette d'applications sur lecteurs et l'un des plus grand catalogue d'ebooks.

 

Kobo vient de lancer sa tablette, la Kobo Vox, tournant sous Android et proposant 362 titres allant du guide de voyage à  la BD, en passant par des titres de non-fiction ou de jeunesse (notre actualitte).

 

Nous attendons une réaction de la Fnac à l'annoce de cette vente.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.