Le Kindle banni de chez Walmart : la rue se venge

Clément Solym - 21.09.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon Kindle - Walmart - retrait des rayons


Quand la chaîne de magasins Target décida de retirer les Kindle de ses rayonnages, Amazon était alors surnommé le « Walmart du e-commerce »... Douce ironie : la multinationale de la grande distribution, qui dispose d'environ 3000 magasins sur le territoire américain, vient elle aussi de bannir les Kindle de ses boutiques.

 

 

Walmart Supercenter signWalmart Supercenter sign, Ron Dauphin, CC BY-NC 2.0

 

C'est la porte-parole de Walmart, Sarah Spencer, qui s'est rapidement expliquée sur « la décision de ne plus proposer de Kindle en magasin, une fois les stocks existants épuisés ». La véritable raison de ce retrait n'a pas été explicitement formulée par Spencer, mais tout indique que c'est sur le prix de l'objet que les deux multinationales se sont déchirées. Rappelons que pour Target, le litige était bien plus croustillant : Amazon proposait de faire sa liste de course en magasin, puis d'acheter... sur Internet. (voir notre actualitté)

 

« Nos clients nous font confiance pour fournir un large assortiment de produits à bas prix au quotidien, et nous considérons chaque décision commerciale depuis cette perspective » s'est-elle contenté d'ajouter, un peu pour noyer le poisson. Finalement, deux explications s'imposent : ou bien Walmart a subi l'effet « démonstration », avec des clients qui viennent sur place pour essayer les produits, mais achètent sur Internet. Ou bien le prix du Kindle était trop bas.

 

En effet, Walmart est un habitué des promotions ponctuelles, obtenues avec certains fabricants ou détaillants après négociations. Or, Amazon vendant déjà son Kindle pratiquement à perte, aucun moyen d'obtenir une réduction supplémentaire... 2 adeptes des prix bas qui se rencontrent, ça ne fait pas forcément bon ménage...

 

Seules 2 chaînes de magasins vendent encore le Kindle sur le territoire US, Best Buy et Staples. Mais voilà des nouvelles qui doivent faire frémir Waterstones, outre-Atlantique...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.