Le Kindle en France : Amazon dans les starting-blocks

Clément Solym - 21.02.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - prisunic - ebook - france


Alors que Prisunic a fait rage dans l'hémicycle et que les députés ont validé la loi rapportée par Hervé Gaymard, PULN va retourner chez les sénateurs pour une dernière validation. Quelle course, le circuit législatif !

C'est probablement plus rapide chez Amazon, qui, flairant bon le coup de l'extraterritorialité, commence à accélérer le mouvement. L'extraterritorialité, c'est la clause, dans la loi sur le Prix Unique du Livre Numérique qui dit que les plateformes situées en France sera assujetties au prix unique, tandis que les plateformes étrangères, vendant en France, négocieront un contrat de mandat, avec les éditeurs. Deux poids, deux mesures, en quelque sort... Une situation qui ne manquerait pas d'affaiblir considérablement les vendeurs locaux. (notre actualitté)

Mais retournons donc du côté d'Amazon. Pour mémoire, Amazon, qui vendra des ebooks en France, ne sera pas soumis à la PULN. Et pour cause, la société n'est pas basée sur le territoire français, mais au Luxembourg. Fameuse idée.

Eh oui : Amazon souligne bien que, sur Paris se trouvent les équipes qui « gèrent notamment nos fonctions achats, ventes et juridiques. Nos locaux parisiens se situent dans le 17e arrondissement. »

En revanche... « Le siège administratif européen et la direction européenne des opérations d'Amazon.com sont situés au Luxembourg. Le Luxembourg accueille également la direction européenne d'Amazon Services, qui offre ses services aux distributeurs et à leurs clients. Pour en savoir plus, sur les postes à pourvoir. » Donc pas de prisunic pour l'intéressé...


Et en prévision de l'application de la loi Prisunic, que retrouve-t-on dans les offres d'emploi du cybermarchand. Et plus précisément, quatre postes qui concernent directement le développement du Kindle en France. Deux postes de Kindle Vendor Manager sont requis, ainsi qu'un Head of content acquisition Kindle France, ainsi qu'un Software Development Engineer - Kindle.

Les postes sont proposés depuis janvier et n'ont manifestement pas encore été pourvus, et ont pour mission d'améliorer l'offre de contenu pour le Kindle. Reste à savoir comment les vendeurs pourront mettre en place l'offre de service, et surtout, si Amazon va passer par un opérateur français pour proposer une offre identique...

Wait & See, mais le Salon du livre de Paris va être gentiment animé cette année.