Le Kindle Paperwhite, 8 ans de gestation pour Amazon

Clément Solym - 03.10.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - Kindle Paperwhite - développement - 8 années


Officiellement disponible depuis 2 jours, le Kindle Paperwhite, dernier-né de la gamme d'Amazon, connaît des soucis de disponibilité tant la demande est forte. Entre le rayonnement du site de e-commerce, la technologie plutôt au point et une campagne de promotion soutenue, l'appareil de lecture numérique va probablement en convertir certains. À quel prix ?

 

Le Kindle Paperwhite

 

 

 La conception du Kindle Paperwhite, estime Jay Marine, vice-président de Kindle, responsable des produits, « nous aura mobilisé pendant... 8 ans ». D'entrée de jeu, la vidéo publiée sur le compte YouTube officiel de Kindle donne le ton, en soulignant la perfection du lecteur e-book, doté d'un écran à la résolution très nette tout en étant rétroéclairé. C'est d'ailleurs sur cette dernière caractéristique que s'attarde la présentation, schéma et bribes d'explications à l'appui.

 

La technologie s'appuie principalement sur le « Light Guide », une surface nanoimprimée qui renvoie la lumière émise vers l'écran tactile, et non vers l'oeil de l'utilisateur, ce qui serait bien entendu beaucoup plus agressif pour le confort de lecture. 

 

 

 

L'attente est en tout cas à la hauteur du travail fourni : les précommandes, dont la livraison est normalement fixée au 1er jour de sortie (soit le 1er octobre), se sont peu à peu vues décalées sur tout le mois d'octobre. Par ailleurs, les commandes sont désormais limitées à 5 appareils par client.  Jim McGregor, président de l'agence Tirias Research, consultant sur en haute technologie, s'étonne toutefois du modèle économique, qui propose à l'usager de payer pour retirer les publicités.

 

« Faire payer les gens pour retirer les publicités, c'est un peu comme Netflix qui double ses prix : cela peut augmenter les revenus, mais pas forcément la clientèle » analyse McGregor. Si Netflix avait du rectifier le tir pour sa hausse de prix, Amazon a semble-t-il particulièrement bien géré sa communication - mais il est passé maître dans cette discipline. Le prix du Paperwhite a également été débattu : 119 $, avec les publicités, ce n'est pas si loin des 159 $ du Kindle Fire... Mais les usages sont clairement différents, et le site de e-commerce l'a très bien compris.

 

Mais ce n'est pas ça qui lui a fait perdre le Nord : la housse en cuir « officielle » du Paperwhite est vendue 39,99 $ par Amazon, et n'est évidemment « pas adaptée pour le Kindle et le Kindle Touch »...