medias

Le lectorat mondial au fait de l'offre numérique

Clément Solym - 28.03.2012

Lecture numérique - Usages - lecture numérique - Bowker - étude mondiale


Bowker, une agence dédiée à l'étude du lectorat pour les éditeurs, les bibliothèques et les librairies, vient de publier les résultats d'une étude qui s'est attachée aux comportements des lecteurs de 10 pays vis-à-vis de la lecture numérique. Si, en moyenne, 90 % des interrogés déclarent connaître l'offre numérique, ils ne sont généralement que 20 % à avoir déjà tenté l'expérience.

 

L'Allemagne, l'Australie, le Brésil, la Corée du Sud, l'Espagne, les États-Unis, la France, l'Inde, le Japon et le Royaume-Uni : ces 10 pays ont tous été passés au crible par l'étude de Bowker, menée début 2012 en ligne auprès de 1000 participants par pays, au minimum. Ces derniers, âgés au minimum de 18 ans, sont censés être représentatifs de la population, même si les résultats sont « par définition, influencés par la population en ligne ».

 

En bleu, les acheteurs d'ebooks, en rouge ceux qui l'envisagent, en vert ceux qui ne connaissaient pas le format numérique



Les premiers résultats notables font état d'une adoption du numérique particulièrement forte en Inde, en Australie, aux États-Unis et au Royaume-Uni, où près de 20 % des interrogés ont déjà achetés de l'immatériel. Bowker note que les marchés numériques de l'Inde et du Brésil vont connaître une croissance rapide, puisque 50 % des interrogés de ces deux pays envisagent d'acheter un ebook dans les 6 prochains mois.

 

À l'inverse, la France et le Japon sont encore réticents à l'achat numérique, un résultat que Kelly Gallagher, vice-présidente des services aux éditeurs chez Bowker, attribue à des raisons culturelles : « La technologie est disponible dans ces pays, y compris du côté local, et la résistance à l'adoption de l'ebook ne vient pas d'une méconnaissance du support. » 20 % des personnes interrogées en France ont déclaré envisager l'achat d'un ebook dans les 6 prochains mois. 

 

Les autres résultats de l'étude dessinent le profil de l'acheteur d'ebooks, pour l'instant plutôt jeune (18-34 ans) et masculin. Un résultat qui correspond peu ou prou à celui du baromètre Opinion Way présenté lors du Salon du Livre, lequel avait révélé que le lecteur numérique typique était le cadre supérieur, à l'âge inférieur à 35 ans. (voir notre actualitté) L'étude de Bowker ne détaille pas, malheureusement, les revenus des personnes interrogées.

 

« Le marché de l'ebook connaît une croissance exponentielle au niveau international, avec de nouveaux acteurs pour les leaders ou les sites de e-commerce chaque semaine. Les éditeurs et les revendeurs doivent s'adapter à un marché complètement transformé. Cette étude est essentielle dans la mesure où elle permet d'avoir un aperçu de ce marché, afin de créer des modèles commerciaux efficaces » estime Gallagher, qui note également que de nombreux interrogés ont déclaré vouloir lire plus de livres numériques en anglais. Les résultats de l'étude sont disponibles à cette adresse