medias

Le libraire Waterstone's lancerait une offre ebook avec le Nook...

- 06.12.2011

Lecture numérique - Lecteur eBook - lecteur ebook - numérique - librairie


Pour haï qu'il soit, le cybermarchand Amazon a donné le ton : tous les acteurs du livre d'ici et d'ailleurs ont décidé de suivre le modèle adopté. Un ebookstore, couplé à un lecteur ebook, voilà comment l'avenir de la librairie se dessine, chez les grandes chaînes.

Cependant, pour James Daunt, PDG de Waterstones, la chaîne de librairies de Grande-Bretagne, Amazon n'est ni plus ni moins que le diable. Et pourtant, c'est en fonction de ce que le diable a pu mettre en place que Waterstones a décidé de lancer son offre numérique.

Le lancement de cette offre devrait éviter l'effondrement auquel on a pu assister avec Borders, qui a trop tardé à se lancer sur le marché du livre numérique.

 

Et selon plusieurs rumeurs, il semblerait bien que Waterstones privilégie une offre reconditionnée. En prenant appui sur le Nook Touch de Barnes & Noble. Ou peut-être même le Kobo Touch. Sauf qu'un autre client britannique, WH Smith, s'est déjà lancé avec le Canadien sur ce secteur.

Le projet de partenariat devrait être dévoilé durant le printemps 2012, c'est-à-dire pas bien loin dans le temps, mais en même presque trop tard dans la logique économique actuelle. Daunt avait déclaré que ses lecteurs permettront d'acheter dans les 296 magasins britanniques de la firme, comme Barnes & Noble aux USA.

 

Barnes & Noble voulait atteindre le milliard de revenu (en dollars comme en euros) par la vente de Nook avant la fin de l'année financière. Pour Daunt, « vous aurez une expérience utilisateur bien meilleure si vous achetez chez nous. ».

Ne pas lancer un appareil personnalisé, certes, mais tarder à lancer un lecteur ebook tout court, voilà probablement l'erreur...