Le livre à revêtir, pour une lecture sensorielle sans complexes

Antoine Oury - 28.01.2014

Lecture numérique - Usages - Sensory Fiction - MIT - veste sensorielle


Un nouveau projet, développé au sein du Media Labs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) propose carrément au lecteur de ressentir les émotions des différents personnages. Bon, comme de coutume, les promesses sur le papier sont un peu au-dessus de la réalité, mais l'institut croit dur comme fer au potentiel de cette nouvelle technologie, qui s'appuie sur une interface particulière, une veste.

 


 

 

Cette veste, qu'il faut donc logiquement revêtir, se compose d'une unité centrale, située dans le dos du lecteur, mais aussi de différentes parties qui pourront réagir selon la progression dans le texte. Quand certaines compresseront différentes parties du corps, selon un système d'airbag, d'autres se réchaufferont discrètement, ou trembleront suffisamment pour provoquer un frisson ou accélérer le rythme cardiaque.

 

Le tout, bien entendu, pour s'accorder aux émotions évoquées dans le texte : à déconseiller aux cardiaques, donc, mais aussi à ceux qui aiment particulièrement lire à l'horizontale. En effet, la veste s'accompagne d'un ouvrage traversé de circuits électriques, pour informer l'unité centrale de la progression du lecteur. Cet ouvrage imposant est également équipé de diodes électroluminescentes, qui participeront à l'immersion sur un principe de luminothérapie.

Les variations émotionnelles ou physiques du protagoniste déclenchent de discrètes adaptations du costume, en changeant par exemple le rythme cardiaque, en créant une sensation d'étouffement avec des airbags, ou en provoquant des changements de température sur certaines zones.

Après lecture de ce paragraphe, on sait à quoi vous pensez...

 

Mais, contrairement à ce que pourrait laisser croire son titre, The Girl Who Was Plugged In (La fille qui était branchée) ne semble pas être un livre érotique. L'ouvrage est signé Alice Sheldon, et conte l'histoire... d'une jeune femme qui vit sa vie au travers d'une interface. Cela ne s'invente pas, sauf au MIT.

 

 

SENSORY FICTION from Felix on Vimeo.