Ebook : seuls 7 % des éditeurs se disent "fervents défenseurs du papier"

Cécile Mazin - 11.09.2015

Lecture numérique - Usages - livre numérique - KPMG - ebook


En étudiant un panel plus important, KPMG propose un baromètre plus global de l’offre de livres numériques proposée par les maisons d’édition françaises. « Le développement de l’offre de livres numériques en France semble avoir freiné sa cadence. Les éditeurs en sont conscients et ceux qui ne se sont pas encore lancés préfèrent souvent attendre », estime Joëlle Tubiana, auteure de l’étude.

 

Lecteur ebook + livres papier

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Dans les premiers éléments de l’étude, on constatait que 62 % des éditeurs disposaient d’une offre numérique, chiffre stable en regard de l’étude menée en 2014. On note cependant que 45 % des maisons ne souhaitent plus s’aventurer dans ce format – 31 % ne savent pas. 

 

« L’obtention des droits numériques n’est plus un souci pour les éditeurs qui prévoient de se lancer à moyen terme. Les principales difficultés concernent la commercialisation et la compréhension du marché », indique le Baromètre. On note que le coût de la production numérique, la détermination du prix de vente et la fabrication sont des problématiques mises sur un même plan. 

 

Pour 43 % des éditeurs qui refusent de s’engager, la réponse avancée est que l’ebook n’est pas adapté au secteur éditorial. Les fervents défenseurs du papier ne sont que 7 % – ce qui pourrait changer quelque peu l’image renvoyée par le secteur. 

 

L'ensemble du Baromètre est à retrouver ci-dessous.