medias

Le livre numérique, héros du confinement

Gariépy Raphaël - 14.04.2020

Lecture numérique - Usages - ebook confinement - lecture ebook ventes


Organisé en réponse à la pandémie, le Book Industry Study Group (BISG) a diffusé ce 9 avril une conversation vidéo de 90 minutes, autour de l’impact du Covid-19 sur la chaîne du livre. 


Un thé et un donut, avec votre ebook ? Perfecto_Capucine

 
De nombreux points ont été soulevés, notamment la situation critique des librairies indépendantes ébranlées par les commandes annulées et par la perte de leurs revenus. Le directeur exécutif de BISG, Brian O’Leary à notamment appelé à un plus grand engagement des grands éditeurs pour soutenir les librairies, proposant l’annulation d’éventuelles dettes, et a même évoqué la possibilité de nouveaux modèles de vente au détail, tels que l’établissement d’un prix de vente minimum.

L’accent a cependant été mis sur les possibilités de télétravail entre les différents acteurs de l’industrie et sur la généralisation de la numérisation des ouvrages. Les ebooks semblent ainsi avoir fait office de véritable filet de sécurité pour le monde de l’édition, rapporte Publishers Weekly.

Kelvin Watson, directeur de la division des bibliothèques du comté de Broward, a ainsi déclaré que les bibliothèques ont majoritairement cessé l’achat de livres physiques et sont en train de passer majoritairement au contenu numérique. L’heure semble être au prêt numérique, à l’ajout d’histoires en ligne pour les enfants, à l’apprentissage à distance.

Maureen McMahon, présidente et éditrice de Kaplan Publishing, et ancienne présidente de BISG, à même qualifié les ebooks et la demande en format numérique de « héros » de la crise. Pour elle la situation est également le moyen d’appréhender les évolutions à venir.

Pour les éditeurs et, dans une moindre mesure, les libraires, le numérique a toujours été là, souligne TNPS. Mais les nombreux avantages du livre dématérialisé ont souvent été tempérés le fait que le numérique n’était que secondaire pour la majorité des maisons. Aujourd’hui l’industrie doit s’attaquer à ces problèmes.

Si l’importance des livres imprimés pour les consommateurs et pour l’industrie ne fait aucun doute il reste que personne ne peut sérieusement affirmer qu’ils sont des produits essentiels lorsque des versions numériques de ceux-ci peuvent être mises à disposition à risque nul et tout aussi rentable.

Pour ce qui est des discussions à venir O’Leary a déclaré que l’organisation aller supprimer les restrictions d’adhésion pour participer aux comités du BISG, invitant les volontaires « à entendre directement ce qui se passe ». De plus, un enregistrement audio de la visioconférence ainsi que les résultats de l’enquête seront archivés sur le site Internet du BISG.


Commentaires
Dans l'édition en France et ailleurs, il y aura aussi le jour d'après.

Le numérique ne tuera jamais le livre.

Mais en France, notamment, les éditeurs ont perdu trop de temps à adopter le format ebook pour leurs ouvrages. La peur de l'éditeur c'est le piratage de son livre. Cette peur, comme toutes les peurs, repose sur l'irrationnel.

Cependant dans ce contexte de confinement, nous (les lecteurs et pas les éditeurs) découvrons comment en achetant un ebook, les plateformes intermédiaires suppriment les libertés des lecteurs. Ca commence par le choix imposé du format Epub au détriment du PDF. Puis ca continue avec le fait que le lecteur ne peut jamais disposer de ce format ebook à sa guise. Il est prisonnier d'une machine et de la plateforme sur laquelle il a téléchargé son ebook, pour le lire ou le relire. Hyper désagréable. Si l'on songe à la multiplicité des plateformes de lecture... tout cela n'a pas de sens. Oui à la lecture numérique, non à l'enfermement du lecteur (confiné) dans un modèle économique.
Bonjour Chantal,

D'accord avec vous.

Un certain nombre de librairies en ligne proposent justement des ouvrages sans DRM. Souvent c'est les éditeurs qui souhaitent ces verrous. Pour rendre les DRM moins contraignants, l'ErdLAB a travaillé sur une nouvelle norme (LCP) qui commence à être utilisée.
Les éditions Arvensa, réputées parmi les éditeurs de livres numériques sont spécialisées dans les oeuvres complètes des auteurs classiques. Ils fournissent sur leur site, les livres sous 3 formats: ePub, mobi et PDF. Ils sont téléchargeables et sont sans Drm. Durant la durée du confinement, ils offrent même tout leur catalogue (1950 titres) pour un prix particulièrement intéressant.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.