Le livre numérique livré aux pirates par ses défenseurs

Clément Solym - 06.08.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - livre - numérique - pirates


Pour le moment, le prix des livres numériques en France est cher. Très cher. Comme nous nous l'étions fait expliquer, et ainsi que Serge Eyrolles, président du SNE, mais également patron du groupe Eryolles le précisait, il faut compenser l'absence de volume par un tarif haut.

Fort bien.

Dans ce cas, nous vous invitons à lire l'excellentissime article de Slate, qui met les deux pieds dans le plat. Bien que son analyse se porte sur le marché américain, la justesse de son analyse n'en reste pas moins de première force.

« Je ne prends pas la défense du partage illégal de fichiers, mais il faut reconnaître que l'industrie musicale s'est complètement plantée en attendant 2003 pour enfin vendre des morceaux au prix raisonnable de 99 cents. » Le ton est donné...

Piratage : le livre va connaître le sort du CD, avec en joli chapeau : « Les éditeurs sont condamnés s'ils augmentent trop le prix des e-books. » À lire impérativement.