Le marché de l'epaper pèserait 9,6 milliards $ en 2018

Clément Solym - 31.08.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - epaper - marché - milliards


Les prévisions de DisplaySearch pour 2018 voient loin et large : 1,8 milliard de lecteurs en circulation et 9,6 milliards $ de revenus, en regard des 22 millions de dispositifs et des 431 millions $ générés pour 2009, voilà largement de quoi faire sourire les constructeurs.



On parle donc d'un taux de croissance de 41 % pour les revenus et 64 % annuels pour les dispositifs : de fait, la technologie epaper devrait se retrouver partout, depuis les livres, vers les manuels scolaires, les téléphones jusqu'aux terminaux de vente et panneaux publics d'affichage. Et même dans les vêtements en intégration publicitaire...

Plusieurs raisons à ce décollage : d'une part, la faible consommation en énergie, ensuite la facilité de lecture, même en plein soleil. En outre, ajoute DisplaySearch, l'epaper est une technologie verte, car elle réduit la consommation de papier et de tout ce qui s'en rapproche.

Les lecteurs ebooks représentent à l'heure actuelle la majorité des revenus liés aux ventes d'epaper, qui pour la plupart reposent sur les produits vendus par E Ink. D'autres fournisseurs comme SiPix et Bridgestone ont également annoncé qu'ils basculeraient vers la vente de ces dispositifs de lecture.

Entre autres conclusions notées par l'étude, on remarque que l'on est passé d'un modèle unique en 2003/04 à 5 en 2007 puis une vingtaine en 2009. Pour les lecteurs ebooks de 5 à 10 pouces, le marché devrait passer de 1 million de pièces en 2008 à 77 millions en 2018.

Si la couleur a fait des débuts timides avec le modèle FLEPia de Fujitsu, son tarif élevé fait que la démocratisation n'interviendra qu'en 2011. Pour le reste, le tableau ci-dessous vous révélera les perspectives attendues par DisplaySearch.