Le ministre de la Justice allemand veut les secrets de Google

Antoine Oury - 18.09.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google algorithme - ministre Justice Allemagne - Heiko Maas


Le ministre de la Justice allemand Heiko Maas a tapé du poing sur la table, dans une interview avec le Financial Times, en demandant que le moteur de recherche Google dévoile son algorithme. Ce dernier, utilisé par le moteur de recherche pour fournir des résultats pertinents, est également susceptible de prendre en compte des informations personnelles. Sa demande n'a toutefois aucune chance d'aboutir.

 

 

Heiko Maas befürwortet überparteilichen Wulff-Nachfolger.

Heiko Maas (SPD Saar, CC BY-ND 2.0)

 

 

Depuis l'affaire des écoutes de masse de la NSA, pour lesquelles la société Google avançait main dans la main avec le gouvernement américain, la classe politique allemande est très virulente vis-à-vis des pratiques du géant américain. Il faut dire que le smartphone d'Angela Merkel était sur la liste des appareils particulièrement suivis...

 

Au niveau des recherches Web, Google détiendrait plus de 90 % des parts de marché en Europe, ce qui lui assure des revenus confortables via les publicités. La position monopolistique de Google est également sous surveillance par l'Union européenne, qui lui reproche de favoriser ses propres services : une proposition d'accord, impliquant une amende de 6 milliards $, a été rejetée la semaine dernière.

 

Google a d'ores et déjà rejeté la demande du ministre, au motif de la confidentialité, de la lutte contre les spams, et de la protection de son marché face à la concurrence.