Le monde de la high-tech picore désormais des fictions d'auteurs

Nicolas Gary - 03.03.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - high-tech magazine - Silicon Valley - tacos kidnapping


Le site de high-tech CNET n’est plus à présenter : cette ultra référence en matière de nouvelles technologies vient d’expérimenter quelque chose d’assez singulier. En lieu et place d’un article sur les voitures intelligentes, les ordinateurs à base de neurones humains, c’est une fiction que les lecteurs ont découverte. Le texte est de Michelle Richmond, les illustrations de Roman Muradov. The LastTaco Truck in Silicon Valley reste tout de même dans l’ambiance.

 

 

 

C’est une nouvelle rubrique qui s’est créée : Technically Literate, ou technologiquement alphabétisé, sera une série mensuelle qui mettra en vedette « des histoires courtes sur la technologie et comment elle façonne nos vies », explique Alexandra Alter

 

Une histoire courte ? C’est-à-dire 5500 mots que les 33 millions de visiteurs mensuels pourront découvrir. Cette première raconte comme une femme, véritable gourou des réseaux sociaux à la Silicon Valley, est kidnappée par le propriétaire d’un camion de tacos. Menottée, elle se retrouve à l’arrière du camion, et l’homme l’oblige à réaliser une campagne sur les réseaux, pour promouvoir les produits qu’il vend...

 

L’idée vient avant tout d’une tentative pour attirer de nouveaux lecteurs sur CNET : âgé de 20 ans, la plateforme est colossale, mais son succès est venu de ce qu’à l’époque, la technologie était encore un secteur de niche. Aujourd’hui, il suffit de regarder autour de soi pour comprendre à quel point le sujet est brûlant, quotidiennement.

 

« Nous espérons que cela nous aidera à développer notre marque. Si vous n’expérimentez pas, vous stagnez, et c’est un peu contraire à la culture d’ici », explique Connie Guglielmo, rédacteur en chef de CNET. 

 

 

 

L’auteure, Michelle Richmond, vit dans une petite ville, non loin de la Silicon Valley, siège et royaume de la culture high-tech. Pour elle, c’est l’opportunité de mettre l’accent sur son travail, auprès d’un nouveau lectorat. « Il y a souvent beaucoup de peurs liées à l’idée que les livres puissent être en train de mourir, ou que la littérature meure, ce qui n’est assurément pas vrai. CNET a une énorme portée. J’aime l’idée que cette histoire va vivre dans un espace en ligne, et attirer un grand nombre de lecteurs qui ne viennent pas consulter le site pour lire de la fiction, mais découvrent quelque chose qu’ils n’auraient jamais rencontré autrement. »

 

Et comble, le romancier Janis Cooke Newman sera rédacteur en chef pour la rubrique, manifestement destinée à s’inscrire dans la durée... 

 

Pour les premières histoires, le site a recruté des auteurs de Bay Area de premiers plans. Nayomi Munaweera en fera partie, ainsi que Cristina Garcia, auteur de Dreaming in Cuban ou encore Anthony Marra, qui a fait paraître The Tsar of Love and Techno.

 

Technically Literate est d’ailleurs conçu comme une plateforme de lecture à part entière : full responsive, le site s’adapte à toutes les catégories d’écrans, et introduit quelques éléments graphiques animés. Un peu plus de web dans les histoires, et toujours des histoires sur le web... (via New York Times)

 

Après tout, l’idée est dans l’air du temps, depuis presque toujours : récemment encore, des auteurs de science-fiction ont été sollicités pour améliorer la recherche dans le domaine de la réalité virtuelle.

 

Neal Stephnson, qui travaille chez Magic Leap, refuse de préciser ce sur quoi il planche, mais son titre – chef futuriste – est déjà tout un poème. « Ma théorie est que la science-fiction peut effectivement avoir une certaine valeur en ce qu’elle porte tout le monde sur la même page, sans le moindre investissement ni un fastidieux PowerPoint. » Et de reconnaître que ses lectures ont évidemment influencé sa vision des développements à apporter.