Le Nook bientôt disponible au Royaume-Uni

Clément Solym - 16.12.2011

Lecture numérique - Lecteur eBook - Nook - Barnes & Noble - arrivée


Le libraire américain Barnes & Noble a participé hier à la conférence Publishers Associations' International. Durant cette conférence, la vice-présidente du contenu numérique pour Barnes & Noble, Theresa Horner, a  affirmé que le Nook devrait être bientôt disponible au Royaume-Uni.

 

« Notre objectif était à la base beaucoup plus centré sur la mise en place aux États-Unis d'une plateforme à succès à partir de laquelle nous pourrions travailler, avant de pouvoir exporter nos produits... Nous travaillons maintenant beaucoup plus précisément, et j'imagine que dans un futur pas trop lointain, vous pourrez trouver un de nos appareils ici [au Royaume-Uni] ».


On se souviendra que le P.D.G. de Barnes & Noble avait déclaré en novembre avoir des plans à l'international, mais n'avait rien dévoilé de plus, si ce n'est qu'une annonce serait faite au cours des 4 mois. On commence donc à y voir un peu plus clair.

 


Pour l'heure, une question reste en suspens. Barnes & Noble va-t-il arriver sur le sol britannique par le biais d'un partenariat ou en installant une librairie ? Des rumeurs avaient laissé entendre que Barnes & Noble pourrait signer un accord de partenariat avec la chaîne britannique de librairies Waterstone. Celle-ci a par ailleurs annoncé le lancement d'un lecteur ebook pour début 2012.Cela correspondrait assez bien avec la date de l'annonce mystérieuse que doit faire Barnes & Noble.

Selon Theresa Horner avoir une librairie physique « est un grand atout pour la vente de produits livres » (y compris donc les ebooks et lecteurs ebook) et elle considère qu'il est aussi important d'« intégrer l'expérience numérique » au coeur de celle-ci. Et d'ajouter que les clients Nook ont cité le service clientèle comme la deuxième raison la plus importante qui les a poussés à choisir cet appareil plutôt que le Kindle d'Amazon.

Enfin revenant sur l'importance du marché numérique, elle a cité les chiffres de l'étude BookStats 2001 de l'Association of American Publishers : les revenus générés par les ebooks représenteraient 6 % (soit 864 millions $) du marché total. Pour sa part, Theresa Horner envisage que le secteur ebooks représentera en 2015, la moitié du marché total de la vente de livres aux États-Unis. Elle a aussi affirmé en se basant sur une enquête Harris International, que les lecteurs américains qui lisent du numérique lisent plus.

 

Et de détailler : 20 % des Américains lisent 21 livres ou plus par an, mais ce pourcentage monte à 27 % pour ceux qui lisent en numérique. 16 % des Américains lisent entre 11 et 20 livres par an, mais le pourcentage atteint 32 % pour ceux qui lisent en numérique. Enfin, ceux qui lisent en numérique ne lisent pas qu'en numérique, ils achètent aussi des livres imprimés. Ainsi, avec sa librairie et sa plateforme regroupant offre numérique et achat de livres imprimés en ligne, Barnes & Noble se place sur les « trois canaux » de la vente de livres.