Le nouveau Kindle Fire, levier de croissance à retardement pour Amazon

Julien Helmlinger - 23.10.2013

Lecture numérique - Tablettes - Amazon - Kindle Fire - Ventes


Tandis que le nouveau Kindle Fire HDX a été lancé, vendredi dernier, en bourse l'action de la plateforme Amazon a débuté sa session en nette hausse, soutenue par un relèvement de recommandation des analystes du bureau d'études UBS. Cette dernière recommandation est passée du statut « neutre » à « acheter », avec un objectif de cours rehaussé de 305 à 385 dollars. 

 

 

 

 

 

Les spécialistes estiment que les performances du géant pourraient être décevantes à court terme, mais bénéficier d'une accélération de la croissance de l'activité à compter du quatrième trimestre, notamment en raison de l'expansion de l'écosystème Kindle. 

 

Selon les analystes, la progression de l'action d'Amazon pourrait être ralentie dans un premier temps en raison notamment du shutdown américain, mais devrait bénéficier d'une embellie dans le cadre d'une optique d'un an.

 

Parmi les leviers attendus qui devraient conduire à une accélération de la croissance de l'activité à compter du quatrième trimestre, ils pointent l'effet positif des ventes de nouvelles consoles et jeux vidéo de nouvelle génération ainsi que l'expansion de l'écosystème Kindle, ou encore la sous-évaluation de la plateforme publicitaire.

 

Selon Seeking Alpha, bien que les chiffres de ventes ne sont pas encore disponibles, la nouvelle tablette Kindle Fire HDX ne se vendrait pas aussi bien que prévu. Le magazine pointe le fait que l'appareil tarde à grimper dans la liste des best-sellers d'Amazon en comparaison à ses prédécesseurs...

 

À prendre avec des pincettes toutefois.