Le nouveau visage de l'édition en Inde

Clément Solym - 23.07.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Inde - livre numérique - marché


Depuis quelques jours, le groupe Penguin, au travers de sa filiale, India, a ouvert son offre de livres numériques dans le pays. C'est que, ce qui manque toujours dans les catalogues numériques, ce sont les livres écrits par des auteurs indiens. Si les éditeurs passaient à côté de ce format, sans trop s'en préoccuper, l'essor des tablettes donne soudainement une autre vision des choses. 

 

 

Delhi India ~ Khan Market ~  Bahrison Bookseller

Vasenka via Flickr 

 

 

Avec Penguin, ce sont 240 titres disponibles sur les grandes plateformes de vente d'ebooks, avec l'objectif de 800 titres à la fin de l'année. « Nous avons passé les 12/18 derniers mois à numériser nos livres, en obtenant les autorisations nécessaires pour la commercialisation numérique de tous nos livres », assure Ananth Padmanabhan, vice-président des ventes pour Penguin India. 

 

De l'autre côté, la maison Rupa assure qu'une offre de 200 titres sera disponible d'ici septembre, et 1500 autres à la fin de l'année. « Les ebooks nous donnent une chance de toucher des lecteurs à travers le monde, qui sont difficiles à toucher au travers des canaux de distribution traditionnels. Vous pouvez passer des partenariats avec des revendeurs aux États-Unis, mais le coût d'expédition et le délai de livraison dissuadent de nombreux consommateurs d'acheter nos livres. Sur les plateformes numériques, ils seront en mesure de les télécharger en quelques minutes », se félicite Kapish Mehra, directrice générale de la maison. 

 

Les circuits de vente

 

Cependant, la décision de Penguin India de vendre les ebooks au prix des pbooks interroge. Selon la société, le marché américain, qui a déjà plusieurs années d'existence, connaît une concurrence plus forte, et permet donc de pratiquer des tarifs plus bas. Chez Rupa, on n'a pas encore fixé le prix de vente définitif ; les ebooks devraient cependant être moins cher. En Inde, cette concurrence pourrait rapidement évoluer. Mais pour cela, expliquait l'éditrice VK Karthika, il sera impératif que les libraires sachent se réinventer

 

Et c'est là le premier problème : pas assez de librairie en Inde, et particulièrement dans les petites villes. Les sites de e-commerce parviennent à pallier ce problème, dans une certaine mesure pour les livres papier. Mais l'auteure de la trilogie Shiva, Amish Tripathi est formel : le livre numérique permet une livraison immédiate. 

 

Mobilité et connectivité

 

Selon un rapport de la FICCI, l'Inde compte 600 millions de lecteurs de livres, et avec l'arrivée de Penguin, c'est moins un pas quantitatif que symbolique que le pays va franchir. Pour Ananth Padmanabhan, ce qui guide le marché, c'est le taux d'équipement. L'utilisation des ordinateurs et des téléphones mobiles y participe. Mais l'Inde n'est pas simplement un marché en croissance dans le domaine des nouvelles technologies : les appareils eux-mêmes ont suffisamment évolué pour que la lecture de livres sur ces machines soit simplifiée. 

 

En matière de téléphonie, on compte 70 abonnements à des forfaits mobiles pour 100 habitants. De quoi laisser envisager le nombre de lecteurs à recruter. Chez HarperCollins, Lipika Bhushan, qui dirige le marketing, il faut se rendre à l'évidence : « La plupart des jeunes Indiens sont très actifs sur internet. Bien qu'internet ne puisse dire avec certitude quel est l'impact que ces chiffres auront sur le marché des livres numériques, mais un changement évident va arriver. »

 

De nouvelles sources de revenus pour les auteurs, des revenus supplémentaires pour les éditeurs, des lecteurs à profusion, et que l'on peut solliciter depuis n'importe quel endroit du pays… « Les ventes de livres numériques ne sont pas encore significatives pour le moment. En Inde, les ebooks vont commencer à se démarquer d'ici deux ou trois ans, lorsque les tablettes seront vraiment devenues populaires. Mais c'est une bonne chose que les éditeurs commencent à ensemencer le marché. C'est la poule ou l'oeuf. Les éditeurs feront de l'argent si les gens achètent des livres numériques. Et les gens achèteront des livres numériques uniquement si l'on en met à leur disposition. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.