Le numérique oblige à repenser le livre dans son intégralité

Clément Solym - 22.03.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - livre - papier - numérique


Notre confrère de la Feuille a été invité au Forum des bibliothèques 2.0 de Montréal. À cette occasion, il a fourni un texte de présentation du livre dans l'ère numérique.

Il y explique les profondes mutations qu'est en train de vivre le monde du livre. En guise de préambule une définition du livre tel que nous le connaissons. Un « Assemblage d’un assez grand nombre de feuilles portant des signes destinés à être lus » (Selon le Robert). Notre confrère explique donc que le livre n'est pas défini par son contenu mais par le contenant.

Or, à l'ère du numérique, les contenants sont multiples et le contenu est dématérialisé. À partir de là, il est bien évident qu'il faut repenser notre conception du livre. Mais pas simplement notre conception, ou la seule définition d'un livre, mais l'ensemble de ce qui touche au livre. Me numérique change tout.

Notre confrère passe donc en revue, les formes de livres, notre rapport au livre, à la lecture, à l'utilisation des textes, mais aussi les modèles économiques, avec notamment une plus grande importance de la visibilité de l'oeuvre. En effet, si dans l'ère du livre papier ce sont les publications qui sont rares (tout n'est pas publié) et les lecteurs nombreux dans l'ère du numérique le rapport est complètement inversé (car tout peut-être publié).

Nous vous invitons très chaudement à aller lire ce texte qui fait un état des lieux en regardant le passé et le présent mais qui a aussi une grande portée prospectiviste. Un texte presque essentiel, qui amènera à se poser de nombreuses questions.

Et pour découvrir la présentation de notre confrère de La Feuille, il vous suffit de suivre notre lien.