Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Éducation nationale : mobiliser les industriels du livre pour les élèves en situation de handicap

Julie Torterolo - 03.08.2015

Lecture numérique - Législation - Education nationale - Elèves en situation de handicap - Livre numérique


En juin dernier, les auteurs étaient mis à contribution par l’Education nationale. En ce mois d’août, c’est maintenant au tour des industriels d’être appelé « à commenter ». Le but de la manœuvre ? « Améliorer les bonnes pratiques de l’accessibilité et l’adaptabilité des ressources numériques pour l’École et favoriser l’accès aux ressources numériques par tous les élèves », plus précisément ceux en situation de handicap permanent ou provisoire. De pair avec l’augmentation depuis 2006 d’élèves scolarisés souffrant de ces troubles moteurs, sensoriels ou cognitifs, le livre numérique a trouvé sa place à l’école. En 2014, la « direction du numérique pour l’éducation » (DNC) a ainsi vu le jour. Aujourd’hui, au-delà du quantitatif, c’est avant tout le qualitatif que l’Education nationale souhaite améliorer. 

 

ebook

(Daniel Sancho,CC BY 2.0)

 

Les industriels sont appelés à jouer un rôle bien précis : commenter et proposer des alternatives aux recommandations des auteurs datant juin 2015. Une opération en deux étapes, donc. En effet, comme le précise Educsol, portail national des professionnels de l’éducation : « Les présentes propositions aux industriels de bonnes pratiques pour l’accessibilité sont issues de travaux avec des parties prenantes à la réalisation des ressources numériques : représentants des éditeurs privés ou publics, industriels des chaînes de production de ressources numériques pour l’éducation, start-ups du secteur, ainsi que des experts du sujet. »

 

Qualifiées de « relativement simples » et « profitables au plus grand nombre », elles recouvrent un champ assez large tel que « accentuer les Majuscules », « fournir, pour chaque image porteuse de sens, un texte court pour légende et un texte long en décrivant le contenu » ou encore « rendre possible le contrôle de la consultation de chaque média au clavier et s’assurer de leur compatibilité avec les technologies d’assistance (aides techniques comme NVDA ou plage braille) ».

 

Par ce biais, l’Education nationale souhaite combler un besoin. Depuis 2006, le nombre d’élèves scolarisés en situation de handicap ne cesse de croître. Le document d’appel à commentaires donne ainsi une augmentation de 10 % chaque année. L’exemple du baccalauréat est également pointé du doigt : « Pour le baccalauréat, 30 000 candidats en situation de handicap ont bénéficié d’aménagements des épreuves en 2015 alors qu’ils n’étaient que 20 000 en 2010, soit une augmentation de 50 % en 5 ans. »

 

Fort de la volonté d’améliorer l’accès pour tous à l’école, deux législations se sont emparées du sujet : la loi du 11 février 2005 intitulée « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » et celle du 8 juillet 2013 « d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République ». 

 

Pour le ministère public, cela ne peut passer qu’à travers le numérique qui permet une adaptabilité plus facile et rapide, « les contenus peuvent, via des traitements informatiques appropriés, être aisément adaptés pour répondre aux besoins spécifiques des publics concernés », est-il précisé. 

 

Les industriels ont ainsi jusqu’aux 31 août 2015 pour faire part de leurs réactions à travers « une fiche de contribution ». À noter tout de même que trop de changements ne seraient pas forcément le bienvenu, « Il ne s’agit surtout pas de dégrader la ressource initiale, qui pénaliserait les autres élèves, mais de proposer des alternatives d’accès (le numérique le permet facilement et à un coût réduit) », s’empresse de remarquer le ministère de l’Éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche.(via Educsol)

 

 

 


Pour approfondir

Editeur : Odile Jacob
Genre : ordinateurs et...
Total pages : 236
Traducteur :
ISBN : 9782738125088

Enfants et adolescents face au numérique ; comment les protéger et les éduquer

de Jean-Charles Nayebi

Nos enfants appartiennent à cette première génération qui vit avec les nouvelles technologies : jeux en ligne, sites de réseaux sociaux. Tous ces nouveaux usages d'Internet ou du téléphone mobile bousculent les modèles éducatifs. De nouveaux défis se posent aux parents comme aux enseignants, aux psychologues et aux éducateurs pour encadrer l'usage de cet environnement technologique en constante évolution. L'objectif de ce livre est de vous aider à identifier les risques comme l'exposition au cybersexe et les dangers

J'achète ce livre grand format à 20.20 €