medias

Le porno sur internet frappe Penthouse, qui arrête le papier

Victor De Sepausy - 18.01.2016

Lecture numérique - internet papier - magazine imprimer - Penthouse Playboy


Penthouse Magazine, propriété de General Media Communication a annoncé vendredi dernier qu’il abandonnait l’impression de sa parution. Rendez-vous sur internet pour que les internautes et les lecteurs découvrent une nouvelle lecture. « Réinventée pour répondre aux préférences de la consommation de contenu contemporaine, la version numérique Penthouse Magazine va combiner et convertir les lecteurs qui connaissent et aiment l’expérience imprimée à celle du numérique. »

 

 

 

Autrement dit, l’offre pornographique en ligne vient de faire une nouvelle victime, de 51 ans (déjà, oui, pour Penthouse). Avec une période d’adaptation pour ne pas froisser tous les lecteurs, la publication bascule également ses bureaux de New York pour se rapprocher de la maison mère, FreidnFinder Networks, à Los Angeles. 

 

 

Aucune véritable raison n’a été avancée, mais il n’est pas bien compliqué de comprendre que la prolifération d’offre sur internet met en péril des publications aussi institutionnelles. Playboy, confronté aux mêmes difficultés, a donné à sa parution une nouvelle orientation, avec une stratégie print totalement différente. Voilà trois mois que des changements radicaux ont été annoncés, avec en décembre, le dernier numéro contenant des modèles nus. 

 

Penthouse accusait d’ailleurs le coup depuis plusieurs années : depuis 2008, la firme n’a pas renoué avec les bénéfices. (via CNBC)

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.