Le prochain Kindle prévu en juillet, avec éclairage intégré

Clément Solym - 15.05.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - Kindle - Amazon - éclairage


Les produits se suivent et se ressemblent parfois, mais dans la plupart des cas, apportent une note d'innovation, chez Amazon. Et la prochaine machine Kindle devra rattraper le léger retard accumulé face au Nook qui propose désormais un rétroéclairage pour faciliter la lecture de nuit. 

 

Avec une petite lumière intégrée, le nouveau Kindle ne va pas bouleverser le marché. En revanche, ce que l'on n'avait pas nécessairement envisagé, c'est qu'une nouvelle tablette sorte simultanément. Et c'est a priori pour le mois de juillet, confirme l'agence Reuters. Une source qui a découvert le prototype du lecteur ebook et de la tablette confirme en effet à l'agence que ces nouvelles machines seront d'ailleurs bientôt présentées.

 

Pour l'heure, aucune date n'a été arrêtée chez Amazon pour cette présentation à la presse, avant de passer au grand public. C'est que la popularité de la gamme Kindle, partout dans le monde, n'est désormais plus à démontrer, et l'enthousiasme ne devrait pas manquer. 

 

Le Kindle Touch, version française

 

 

Jennifer Colegrove, vice-présidente des technologies d'affichage émergentes chez DisplaySearch, assure que la demande pour un appareil disposant d'un système d'éclairage intégré sera forte. Avec la difficulté de commercialiser un lecteur ebook qui conserve ses propriétés d'autonomie qui font une grande partie du succès de ces appareils. Un rétroéclairage risque d'impacter la batterie, et ce sera là le premier écueil que le Reader devra éviter.

 

Deux versions, 3G et WiFi devraient sortir, avec une hausse de prix de 10 $ maximum estiment les analystes. La source assure que de ce point de vue, la firme pourrait même ne pas modifier le prix de vente.

 

Pour ce qui est de la tablette, Amazon prévoit de profiter des vacances pour finaliser son nouveau Kindle Fire, qui devrait être doté d'un écran de 8,9 pouces, plus proche de celui de l'iPad, donc. Mais évidemment, Amazon ne répond ni aux emails, ni aux demandes de commentaires sur ces projets. Pas plus que la société E Ink, qui fournit les écrans epaper, n'a trahi le secret qui le lie à Amazon.

 

Les rumeurs qui faisaient état d'un écran couleur lancé avant la fin de l'année ne semblent plus d'actualité, bien que les échanges entre la firme et ses fournisseurs puissent évoluer plus rapidement que prévu.