Le roman graphique de Bob Kohn laisse dubitatif le DoJ

Clément Solym - 24.09.2012

Lecture numérique - Législation - kohn - BD - Doj


Relativement à la décision du Doj (Departement of Justice) concernant les accusations portées sur des éditeurs, dans le cadre de la fixation du prix du livre numérique, un mémoire sous forme de bande dessinée comique s'est érigé, loin de plaire à l'institution.

 

 

 

 

Dans le cadre de l'affaire sur l'entente pour le prix des livres numériques (voir notre actualitté), de nombreux documents judiciaires ont été émis, suivis de nombreuses réponses, d'une diffusion par les médias, de commentaires qui allaient bon train. De son côté, Bob Kohn, président et directeur exécutif de RoyaltyShare et l'un des critiques les plus virulents de l'accord, après avoir demandé une consultation de la Cour Suprême qui a été refusée, a déposé un mémoire qui expose son cas en 5 pages de bande dessinée, en noir et blanc.

 

Cette bande dessinée rappelle une nouvelle fois les dangers de ce règlement pour le marché du livre (voir notre actualitté). Au lieu d'un écrit de 93 pages, Bob Kohn a jugé plus utile de présenter des images qui savent concentrer l'idée en quelques bulles.

 

« J'ai pensé à utiliser des images qui, comme nous le savons, peuvent peindre un millier de mots », a déclaré M. Kohn dans un e-mail.

 

Ainsi, Bob Kohn s'est mis à écrire le scénario et Julia Alekseyeva, une amie de sa fille Katie, a dessiné les illustrations. Mardi dernier, Bob Kohn a déposé le mémoire.

 

« Le ministère de la Justice a précisé qu'il n'a pas été amusé par mes romans graphiques », annonce Kohn à Publishers Weekly dans un communiqué, « mais alors qu'ils étaient prompts à insulter la forme de ce mémoire, ils ont totalement échoué à répondre à son contenu ».

 

Enfin, Bob Kohn dit avoir bon espoir en ce que le tribunal accepte son geste, même si cela semble peu probable. « Si ma motion est rejetée, je vais faire appel ce qui me permet de soutenir devant la Cour d'appel que l'entrée du Jugement dernier doit être inversée », a expliqué Kohn.