Le Salon du livre de Genève oublie les ebooks

Clément Solym - 28.04.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - salon - livre - genève


Le Salon du livre de Genève semble bouder cette année les livres numériques. Phénomène étrange alors que les lecteurs d'ebooks commencent à se faire légion et que les tablettes ont fait une entrée fracassante. surtout celle d'Apple évidemment.

Selon Pierre-Marcel Favre, le fondateur du Salon : « Le sujet n’est pas tabou » seulement il n'est qu'un secteur parmi d'autres. Et c'est bien connu, un Salon du livre n'est pas censé représenter toute la diversité du paysage éditorial. Mieux encore, Pierre-Marcel Favre estime que les composants électroniques ne remplaceront jamais les pages et l'encre. Et cela vraiment plaisir de voir que les mentalités évoluent chez les responsables de manifestations aussi importantes...

Bon, il faut bien avouer tout de même qu'en Suisse tout comme en France, le marché de l'ebook n'est pas très développé. En ce qui concerne la Suisse romande qui pourrait profiter des avancées des éditeurs français, notamment de Numilog, là encore ça coince.

En effet, la plateforme d'Hachette n'est pas accessible par nos voisins francophones pour une question de droits territoriaux. Hachette précise que le problème « est en cours de traitement et Numilog s’exprimera après qu’il aura été solutionné ».

Avec toute cette bonne volonté, et ces problèmes de territoire, on peut toujours attendre avant de voir la révolution numérique. c'est bien dommage car durant ce temps le marché et les solutions se développent en Amérique et pourraient devenir la référence dans nos belles contrées.