Le site Spoken Ink propose des lectures de nouvelles en MP3

Clément Solym - 17.12.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - lecture - nouvelle - spoken


Avec l'avènement des lectures nomades, les formes courtes d'écrits comme les nouvelles pourraient bien connaître un regain d'intérêt de la part du public et bousculer ce bon vieux roman bien installé.

C'est le pari qu'on fait l'écrivain Edmund Caldecott et son associé l'acteur Constantine Gregory en montant le site Spoken Ink, The audio story website. Comme son nom l'indique, le site propose des lectures de textes et de préférence des nouvelles.


Des acteurs reconnus comme Timothy West et Prunella Scales se sont prêtés au jeu de la lecture. Les fichiers sont au format MP3 et pourront être lus sur des smartphones ou des lecteurs MP3 (par extension donc sur les lecteurs ebooks qui supportent les MP3).

L'idée est venue à Caldecott après une expérience malheureuse avec un éditeur. Son site propose aussi bien des textes des maîtres des formes courtes comme Maupassant, Gogol ou Lawrence que des textes d'auteurs qui n'ont pas pu trouver d'éditeurs. Il aura fallu 18 mois de travail aux deux associés pour réunir des textes auprès des éditeurs et des auteurs et pour s'entourer d'acteurs.

Les fichiers pourront être achetés pour un prix variant entre £0,49 (environ 0,55 euro) et £1.99 (soit 2,23 euros) suivant la longueur des textes, certains autres sont gratuits. Les associés n'ont pas tenu à révéler quelle est la rémunération des auteurs et des acteurs. Toutes les lectures sont bien-sûr en anglais.

Pour Edmund Caldecott, « les gens vont certainement lire à nouveau des histoires courtes » et pense-t-il « cela correspond à la façon dont les gens vivent leurs vies aujourd'hui ». Il précise : « Ce n'est pas que nous avons un temps d'attention plus court. C'est qu'il nous est offert beaucoup plus de choses pour nous distraire et nous divertir ».