Le Volumen de LABOréal : une approche numérique des œuvres littéraires

Victor De Sepausy - 04.11.2017

Lecture numérique - Acteurs numériques - volumen lecture numérique - laboreal oeuvres transformer - livres films tableaux


Volumen se présente comme une nouvelle approche de la lecture sur écran. Remontant aux origines du terme — les feuilles de papyrus enroulées, réalisées en Égypte voilà 5000 ans — le projet s’articule autour d’œuvres à dérouler. LABORéal, société basée à Angoulême, sert de laboratoire expérimental pour ce projet — à l’initiative des éditions Comme une orange. 



 

 

D’abord, l’évidence : le LABOréal donne à des œuvres littéraires et des œuvres d’art d’autres formes. On bascule ainsi sur des tableaux multimédias, des courts métrages et ces volumens numériques. Ils sont accessibles en streaming avec tout appareil connecté, depuis la plateforme. Son contenu s’enrichit au gré des créations des artistes, ce qui permet de nouvelles découvertes dans un catalogue en constante évolution.

 

Mais revenons à ces Volumens. Il s’agit d’une expérience de lecture sur écran, avec des volumens, ces rouleaux à dérouler, qui exploite pleinement le support audiovisuel de l’écran. Ainsi, on joue avec la profondeur de champ cinématographique de ses images et la musique d’ambiance qui vient s’inviter dans l’environnement sonore de l’espace de lecture.

 

Le volumen se veut alors un outil pédagogique d’apprentissage et de sensibilisation à la lecture — avec des versions françaises et anglaises. Le lecteur fait défiler les images (le volumen) à son rythme, choisissant son cadrage. Il a toujours la possibilité de revenir en arrière, de s’attarder, de décider lui-même de la vitesse de lecture et du cadrage que ce soit avec son clavier, avec la souris ou avec le doigt sur écran tactile. La musique originale accompagne son voyage dans l’œuvre.

 

Il en va de même pour les films et les tableaux audiovisuels : tous deux sont des explorations artistiques, autour d’œuvres. 

 


 

« Tableaux numériques, films et volumens sont des supports pédagogiques indépendants et complémentaires. Ils sont conçus pour amener à la lecture, à la lecture d’images, à la découverte de l’art numérique et de la dimension narrative de la musique, des gens qui en sont éloignés. Films et volumens sont le plus souvent proposés en version anglaise et peuvent être utilisés dans l’apprentissage des langues », précise Philippe Guerrieri, cofondateur.
 

À ce titre, des offres à destinations des établissements scolaires, mais également des bibliothèques ou médiathèques sont prévues. L’ensemble des œuvres devient alors consultable, durant une année, pour 60 €.  

 

Voici Le printemps d’Oan, film réalisé par Marie Deschamps — musique Philippe Guerrieri — d’après le roman graphique éponyme écrit par Éric Wantiez, dessiné par Marie Deschamps et publié aux éditions Comme une Orange. Existe en film, volumen et livre.

 

Le 21 mars 1915, quelque part dans la Somme, Oan, un poilu breton perdu dans le no man’s land, découvre une petite fille dans les ruines d’une ferme. Il décide de l’emmener à l’abri des combats...

 

 

 

En fin d’année arrivera sur nos écrans en livre, volumen et film Drôles d'Oiseaux écrit, dessiné et réalisé par Marie Deschamps sur une musique originale de Philippe Guerrieri. Plus d'informations.